Cette femme de 47 ans apprend qu'elle est enceinte... et accouche une heure plus tard

Une grossesse qui dure une heure, qui dit mieux ?
Une grossesse qui dure une heure, qui dit mieux ?
Si la grossesse dure neuf mois, ce n'est pas pour rien. Ca permet aux parents de se faire à l'idée et de préparer tranquillement l'arrivée prochaine de leur chérubin. Cela n'aura pas été le cas de Judy Brown, une quadra américaine qui a appris sa grossesse une heure à peine avant de mettre son bébé au monde.
A lire aussi
Harcèlement scolaire : cette femme apprend aux enfants à se défendre
News essentielles
Harcèlement scolaire : cette femme apprend aux enfants à...

Il y a quelques jours, Judy Brown, une Américaine originaire du Massachusetts s'est rendue à l'hôpital suite à des douleurs au ventre. Âgée de 47 ans, et pensant que ses crampes abdominales étaient liées à la ménopause, Judy était loin d'imaginer qu'il s'agissait en réalité de contractions... et qu'elle était sur le point de mettre au monde une petite fille.

La grossesse la plus courte de l'histoire

En effet, Judy n'aura pas eu trop le temps de songer ni de profiter de sa grossesse, puisqu'une heure plus tard, elle tenait déjà son bébé dans les bras. Après coup, la maman a confié qu'elle avait bel et bien constaté une prise du poids, et notamment au niveau du ventre, au cours des derniers mois, mais, qu'approchant de la cinquantaine, elle avait mis cela sur le compte de la ménopause qu'elle pensait imminente. En couple depuis 22 ans, Judy et son mari Jason n'avaient d'ailleurs jamais songé à fonder une famille. Alors, si les heureux parents ont été pour le moins surpris par l'arrivée éclair de ce nouveau-né, c'est avec joie qu'ils ont accueilli Carolyn Rose, leur premier enfant. Interviewé par ABC News, le papa quinquagénaire n'a néanmoins pas perdu le sens de l'humour, déclarant qu'elle serait fille unique.

Découvrez l'interview des "jeunes" parents à ABC News