Cette pub tacle les mannequins de Victoria's Secret et ça fait un bien fou

En lançant le #ImNoAngel, Lane Bryant, la marque de lingerie américaine grande taille fait le buzz en se positionnant clairement contre "Victoria's Secret" et ses anges aux mensurations de rêve. Une campagne publicitaire rondement menée donc !
A lire aussi
Les poils de cette mannequin Nike font réagir et ce n'est pas plus mal
News essentielles
Les poils de cette mannequin Nike font réagir et ce n'est...

"I'm No Angel" (comprendre "Je ne suis pas un ange"), tel est le nom du nouveau spot publicitaire de Lane Bryant dévoilé ce lundi 6 avril 2015 et qui crée un véritable buzz sur la toile. Pourtant, jusqu'à hier, le nom de cette marque américaine de vêtements grande taille ne vous disait sans doute rien. Il faut dire qu'elle s'est appuyée sur la fameuse marque de lingerie Victoria's Secret et les récentes polémiques dont elle a fait l'objet à cause de son "perfect body", pour faire sa promo. En créant le hashtag #ImNoAngel, Lane Bryant a en effet choisi de mettre en avant la beauté des femmes et leur sex-appeal, sans tenir compte des critères de poids et de taille de ses modèles.

Découvrez le spot publicitaire de la marque de vêtements et lingerie grande taille "Lane Bryant". Les anges de "Victoria Secret" souvent considérés comme les plus belles femmes du monde, n'ont plus qu'à bien se tenir !

Sur les images, on y découvre des mannequins dits "grande taille" comme Ashley Graham (premier mannequin "plus size" à poser pour le célèbre magazine Sports Illustrated), Amber Riley (la star de Glee) ou encore Candice Huffine posant pour la collection de soutien-gorges "Casique". Et les deux modèles ne se contentent pas d'être belles. Elles s'expriment aussi, expliquant justement ce qu'elles apprécient le plus chez elles.

>> Des photos de vraies femmes pour briser les diktats de la beauté <<

Un pied de nez aux top-models extra-terrestres de "Victoria's Secret" donc et surtout un véritable succès pour la marque dont le hashtag ne cesse d'être repris sur Twitter. La marque propose en effet aux femmes de se prendre en photo et de poster leur cliché sur Twitter via le hashtag #ImNoAngel en précisant ce qu'elles trouvent le plus sexy chez elles.

Après le succès du show de la créatrice Carrie Hammer, lors de la dernière Fashion Week new-yorkaise où elle a fait défiler la mannequin et actrice trisomique Jamie Brewer, cette campagne publicitaire mettant en scène de "vraies femmes" fait du bien : elle est à la fois sexy et déculpabilisante. Il ne manquerait plus qu'à ce qu'on cesse de préciser "grande taille" aux mannequins pesant plus de 45 kilos et moins d'1 mètre 80 et la mode deviendrait vraiment un "top modèle".

>> 10 mannequins différents qui font du bien à la mode <<

Plus d'actu sur : Ces super-femmes qui combattent les diktats de la beauté

Karina Irby : la fitgirl dévoile sa cellulite en bikini
Youtube : cette Youtubeuse beauté de 66 ans aide des milliers de femmes
Miss Île-de-France 2016 dézingue les clichés sur les reines de beauté