Comment l'énorme cartable de votre enfant lui fait du mal

Le poids moyen d'un cartable au collège atteint 8,5 kg.
Le poids moyen d'un cartable au collège atteint 8,5 kg.
Quelque 12 millions d'élèves ont repris le chemin de l'école, ce mardi 1er septembre, à l'occasion de la rentrée 2015. Des enfants parfois équipés de cartables démesurés et chargés comme des sherpas. Des cartables trop lourds non sans danger pour le dos des enfants.
A lire aussi

Après deux mois de trêve estivale et de farniente, 12 millions d'enfants sont de retour sur les bancs de l'école, ce mardi 1er septembre (parfois pour le plus grand plaisir de leurs parents). Une rentrée 2015 au cours de laquelle certains élèves prennent des allures de tortues, recroquevillés sous l'énorme carapace de livres et de tissu formée par les énormes cartables dont ils sont équipés.

Au collège, un cartable représente environ 20% du poids d'un élève

D'après des chiffres fournis par la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE), le poids moyen d'un cartable pour un élève de 6e est de 8,5 kg. Une charge équivalente à celle d'un pack de 6 bouteilles d'eau et en constante progression puisqu'en 1997, le poids moyen du cartable des collégiens n'était que de 6,5 kg.

Or, si le poids du cartable est présenté par le ministère de l'Education nationale comme une question de "santé publique", il représente aujourd'hui près de 20% du poids de l'élève, alors que le ministère et les professionnels de la santé préconisent des charges qui ne doivent pas excéder "10 % du poids de l'enfant". Un surpoids jugé responsable "d'une quantité importante de maux de dos chez les enfants", selon une étude publiée en 2010 par l'Université californienne de San Diego. Ainsi, 64% des élèves se plaignent régulièrement du mal de dos, selon des chiffres fournis par la FCPE.

Un cartable bien adapté à la morphologie de l'enfant

Le poids du sac n'est pas le seul responsable du mal de dos croissant des élèves. Les mauvaises postures, notamment en position assise, sont également pointées du doigt. Et, comme le rappelle Pascale Santi dans Le Monde, "un enfant reste assis environ 4 000 heures par an".

Le choix d'un cartable ou d'un sac à dos adapté à la morphologie de l'enfant fait partie des solutions avancées pour lutter contre le mal de dos. Ainsi, les fabricants ont multiplié les innovations ces dernières années en la matière, notamment à travers la création de bretelles rembourrées, plus confortables et qui allègent le poids reposant sur les épaules de l'enfant. Par ailleurs, la répartition des charges au sein du cartable est aussi à étudier. Les objets les plus lourds doivent être placés au milieu du sac et le plus près possible du dos de l'enfant. Par ailleurs, les cartables à roulettes, jadis très populaires, sont de plus en plus déconseillés par les établissements scolaires. En effet, ceux-ci encombreraient les allées des classes ou les couloirs en cas d'évacuation incendie par exemple. Enfin, le recours aux tablettes numériques permettrait également, selon la FCPE, de transporter moins de livres et donc d'alléger considérablement le poids des cartables.