Comment oser envoyer un sexto quand on est timide

Conseils pour envoyer des sextos
2 photos
Lancer le diaporama
Ce n'est pas parce qu'on est du genre un peu réservée que l'on doit s'interdire d'envoyer des petits messages coquins à notre amoureux. Au contraire, à l'abri derrière son écran, c'est l'occasion idéale pour se lâcher.
A lire aussi

D'après un sondage mené par le site Wink, 82 % des couples s'envoient des sextos régulièrement. La majorité d'entre eux (71 %) y incluent des selfies coquins. Et quant au 18% des couples qui restent "sobres" dans leurs échanges par SMS, lorsqu'on leur demande leur raison, la quasi-totalité (95%) explique que cela les met mal à l'aise et qu'ils ne savent pas trop quoi dire. Mais alors, comment passer le pas sans se sentir ridicule ? Voici quelques conseils d'experts dévoilés par le site SheKnows.

1- Sondez l'autre

Avant d'envoyer votre premier message olé-olé à votre amoureux, assurez-vous qu'il adhère au concept. Il appartient peut-être au 5 % qui ne sont pas intéressés par les échanges de sextos.
S'il n'est pas contre, la sexologue Megan Stubbs recommande de débuter par "un petit message disant que vous vous caressez tout en pensant à lui." Une info toute simple qui ne manquera pas de dresser un tableau érotique dans son esprit.

2- Allez-y crescendo

On évitera d'envoyer une photo de notre lune au premier sexto. D'ailleurs, comme le rappelle l'expert conjugal Avril Masini, moins on en dévoile, mieux c'est. D'autre part, en y allant doucement, on instaurera un climat de confiance avec son partenaire car, souligne-t-elle, "on pense toujours que notre sexto restera intime, juste entre nous deux, pourtant les études montrent qu'en moyenne un sexto est partagé avec trois autres personnes".

L'art d'envoyer des sextos
L'art d'envoyer des sextos

3- Jouez la subtilité

Plutôt que des messages ou des clichés trop explicites, Megan Stubbs conseille d'user de jeux de mots et d'être plus dans la suggestion que dans la provocation. "Une photo recouvrant à peine votre poitrine est tout aussi excitante que si vous dévoiliez clairement tous vos attributs". Autre élément important, bien réfléchir avant d'inclure votre visage sur le cliché.

4- Mollo sur les emojis

Certes, les emojis sont parfois bien pratiques pour faire passer un message de manière simple et ludique sans avoir à le dire avec des mots, néanmoins, rappelle la sexologue Lucy Jones et gestionnaire du site de rencontre Toy Boy Warehouse, "ils ne vont pas faire grimper la température chez le récepteur du message." Aussi, au lieu d'insérer l'emoji qui envoie un baiser, la sexologue suggère plutôt de "décrire comment vous allez embrasser votre partenaire. Au lieu de l'emoji joyeux, expliquez-lui que vous appréciez cette expérience".

5- Soyez vigilantes

Aujourd'hui, envoyer un message ou une photo se fait en un quart de seconde. Il est donc impératif de bien vérifier que notre sexto s'apprête bien à être envoyé au bon destinataire. Ce serait quand même ballot de balancer une photo de vous dénudée à votre boss, sous prétexte que son nom et celui de votre amant se suivent dans votre répertoire...

6- Une mise en appétit, pas une substitution au sexe

Un sexto en entraînant un autre, on se retrouve rapidement à batifoler sous la couette. Car c'est généralement le but final de cet exercice. Mais parfois, il peut être difficile de raccrocher le clavier et de passer la seconde pour l'un ou/et l'autre des "correspondants". Le risque alors, c'est que l'échange dure trop longtemps et finisse par devenir lassant. Pour y pallier, Lucy Jones préconise de prendre les devants avec une phrase d'ouverture du type : "Si tu continues à parler comme ça, je vais avoir envie de plus". Sinon, conclut la sexologue, ces messages coquins ne vous procureront qu'une seule sensation physique : "une crampe à la main à cause des nombreux textos envoyés". Oops.