couple
Il est possible que vous soyez trompé·e en ce mois de janvier
Publié le 7 janvier 2022 à 11:03
Par Pauline Machado | Journaliste
Pauline s’empare aussi bien de sujets lifestyle, sexo et société, qu’elle remanie et décrypte avec un angle féministe, y injectant le savoir d’expert·e·s et le témoignage de voix concernées. Elle écrit depuis bientôt trois ans pour Terrafemina.
Parce qu'apparemment le froid, la grisaille et le blues de janvier ne sont pas les seuls fléaux à redouter, il semblerait que l'infidélité de votre partenaire aussi, puisse flinguer votre début d'année 2022.
Allez-vous être trompée ? Allez-vous être trompée ?© Adobe Stock
La suite après la publicité

Vous êtes-vous déjà demandé quelle période serait la plus propice à l'infidélité ? Nous non plus. Mais heureusement (ou pas) pour nos âmes curieuses et un brin parano, Gleeden, le site de rencontres extra-conjugales qui a explosé pendant le confinement, s'en est chargé. Et il se trouve que la réponse est... janvier. Aïe.

Le 10 janvier, date-clé de l'infidélité

Sur 18 000 utilisateurs et utilisatrices de la plateforme qui propose d'échanger entre infidèles sans être repéré·e, 91 % ont répondu "oui" à la question "allez-vous vous connecter plus souvent en janvier 2022 ?". Le pic de présence serait même prévu pour le 10 janvier.

"D'après les données recueillies depuis la création du site en 2009, le second lundi suivant la rentrée des vacances de Noël est le moment privilégié des infidèles pour chercher activement un·e amant·e", analyse Gleeden dans un communiqué.

Mais qu'est-ce qui pousse à passer à l'acte en ce jour précis, exactement ? Plusieurs choses.

D'abord, "l'espoir d'un retour à la vie normale, et donc la possibilité de faire de belles rencontres en 2022 pour plus d'un tiers des répondants (64 %)", observe l'enquête. Ensuite, pour plus de la moitié (51 %), "les fêtes de fin d'années en famille trop étouffantes leur donnent des envies de liberté". D'autres évoquent "le désir d'apporter un peu de nouveauté à leur existence (34 %)". Ou encore, "28 % déclarent se sentir plus enclins à tenter de nouvelles expériences en début d'année."

D'humeur aventurière donc, dans tous les sens du terme.

"Un besoin humain et légitime"

"Nous nous préparons à un mois de janvier très actif, bien au-dessus des normes, sur notre plateforme", constate de son côté Solène Paillet, directrice de la communication du site. "Nous constatons habituellement une forte hausse de la fréquentation en janvier, mais cette tendance risque d'être bien plus forte [en 2022]."

Elle continue : "La fin d'année est une période particulièrement propice aux bilans personnels. 2021 a été éprouvante pour chacun, les désirs individuels ont souvent été mis de côté. Et la période de fêtes, généralement consacrée à la famille, n'a rien arrangé. En s'inscrivant sur Gleeden, ou en passant plus de temps sur la plateforme, les membres cherchent un moyen de mettre un peu d'extraordinaire dans leur quotidien. Un quotidien qui peut s'avérer pesant, voire oppressant après de longs moments consacrés au cercle familial."

Et d'affirmer : "C'est le résultat d'un besoin humain et légitime : celui de se faire plaisir et de penser à soi." Alors à quelques jours de la date fatidique, on vous le souhaite du fond du coeur : bonne année et surtout, bon courage à tou·te·s.

Mots clés
couple relations News essentielles infidélité
Sur le même thème
Les articles similaires
Est-on condamné·e à finir solo quand on cherche l'amour à Paris ? play_circle
Lifestyle
Est-on condamné·e à finir solo quand on cherche l'amour à Paris ?
12 avril 2024
Sexo : Nikita Bellucci dénonce la pression à faire l'amour régulièrement play_circle
Sexo
Sexo : Nikita Bellucci dénonce la pression à faire l'amour régulièrement
7 février 2024
Pour Zendaya, un film peut être très "sexy"... sans scènes de sexe ! play_circle
Sexo
Pour Zendaya, un film peut être très "sexy"... sans scènes de sexe !
23 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news