CV : 6 conseils pour le rédiger quand on est sans diplôme

Rédiger son CV lorsque l'on est sans diplôme, pas facile !
Rédiger son CV lorsque l'on est sans diplôme, pas facile !
Un CV de non-diplômé ne se rédige pas de la même manière que celui d'un candidat sorti d'une école ou d'une formation universitaire. Pour décrocher un entretien et espérer trouver un emploi, l'autodidacte doit mettre en avant d'autres atouts, en suivant ces quelques règles.
A lire aussi
 Accroche ou titre du CV : nos conseils pour bien la rédiger
Mag
Accroche ou titre du CV : nos conseils pour bien la...

Que l'on soit diplômé ou non, le CV est l'étape obligée pour tout demandeur d'emploi. Si le document fait, en général, la part belle aux différentes formations suivies par le candidat, il peut tout aussi bien se concentrer sur d'autres aspects, et notamment les qualités professionnelles de son auteur.

>> CV pour étudiant sans expérience : modèles et conseils <<

Quand il s'agit de rechercher un emploi sans diplôme, les autodidactes ont en la matière une carte à jouer. "Quelqu'un qui n'a pas de diplôme doit vivre avec, il n'y a pas de gêne à avoir", affirme Alain Jacob, directeur du cabinet spécialiste des ressources humaines AJConseil. Voici quelques conseils à suivre pour être convaincant dans votre CV.

1. Déterminer ses atouts et les valoriser dans le CV

S'il n'a certes pas de diplôme, l'autodidacte peut se différencier des autres candidats par de nombreux autres atouts. Ne pas avoir suivi de formation spécifique à une branche/un métier ne dispense pas d'avoir développé des qualités professionnelles comme l'énergie, la motivation, l'autonomie, la prise d'initiative... Sachez mettre en avant ces atouts qui font votre expérience et votre valeur.

2. Privilégier les expériences qui ont du sens pour l'employeur

Si toute expérience, aussi éloignée soit-elle du poste visé, démontre vos atouts, il faut savoir retenir les plus pertinentes au regard de ce qu'attend le recruteur. La clé est alors de choisir celles qui s'apparentent le plus à l'emploi que vous convoitez ou, du moins, aux qualités et compétences requises pour ce poste.

Un emploi qui nécessite une grande rigueur ? Mettez en avant votre expérience dans la restauration. Un job qui exige du travail en équipe ? Détaillez l'expérience dans laquelle vous avez participé au projet d'un groupe, ou eu à gérer une équipe. Soyez précis en justifiant ce parcours (fins de contrats, périodes creuses, choix professionnels).

3. Mettre en avant des compétences précises

Si le diplôme est toujours considéré en France comme le document qui valide vos compétences, les autodidactes peuvent aussi être pris au sérieux. Passion pour un domaine de votre travail, langues et logiciels maîtrisés... Dès le début de votre CV, faites ressortir vos compétences précises dans tous ces domaines, demandez-vous ce que vous pouvez apporter à l'entreprise et mentionnez-le.

4. Conserver ou zapper la rubrique "Formation" ?

Par définition, une personne sans diplôme n'aura pas grand chose, voire aucun élément à placer dans cette partie du CV. Faut-il la conserver ? Tout dépend de ce que l'on entend par diplôme.

Si vous ne possédez pas le baccalauréat, il sera préférable d'éviter de faire apparaître cette catégorie, et ainsi utiliser l'espace libéré pour mieux convaincre le recruteur de la pertinence de votre expérience et de vos compétences. Si en revanche vous avez décroché le bac, faites mention de ce dernier en fin de CV en indiquant la filière et pourquoi pas la mention obtenue. Il peut également être utile de faire apparaître les formations suivies ou les années d'études à l'université, même si celles-ci n'ont pas été conclues par un diplôme.

5. Se concentrer sur la lettre de motivation

Si d'ordinaire la lettre de motivation ne vient qu'en support du CV et ne revêt pas une grande importance pour le recruteur, elle est capitale dans le cas d'un non-diplômé. Utile pour mettre en avant vos qualités personnelles, elle peut servir de lettre de présentation et reste surtout l'occasion de prouver votre valeur, vos compétences et votre motivation malgré l'absence de diplôme.

6. Privilégier les entreprises qui vous correspondent vraiment

Certaines sociétés n'hésitent pas à imposer le diplôme comme une condition sine qua non de leur recrutement. Mais de nombreux domaines recrutent en revanche sans condition de diplôme.

Pour éviter de perdre votre temps, évitez d'envoyer votre CV aux premières et concentrez-vous sur des opportunités qui en valent vraiment la peine. Les candidatures à la chaîne vous obligent à dépenser une énergie considérable, que vous pourriez mieux utiliser en vous concentrant sur les offres qui vous correspondent vraiment.

>> Comment rédiger votre CV ? Nos conseils rubrique par rubrique <<