Critiquée sur son poids, Demi Lovato se révolte contre le culte de la maigreur

Demi Lovato s'insurge contre un article grossophobe
Demi Lovato s'insurge contre un article grossophobe
La chanteuse américaine s'insurge contre la grossophobie ambiante après qu'un magazine américain ait rédigé un article sur sa "silhouette enrobée". Le journaliste à l'origine du papier s'est depuis excusé et a avoué avoir "appris une bonne leçon".
A lire aussi
Les oméga-3 pour lutter contre la prise de poids
bien-être
Les oméga-3 pour lutter contre la prise de poids

Demi Lovato n'est pas du genre à se laisser faire par les tabloïds et celles et ceux qui jugent bon de critiquer son apparence. La star américaine a déjà pris en grippe une bonne partie des internautes et des médias à l'origine de commentaires honteux sur son poids, elle réitère cette semaine après la parution d'un article signé Inquisitr, site people et lifestyle américain, qui titrait Demi Lovato Appears To Have A Fuller Figure After Working Up A Sweat In LA, ou "Demi Lovato semble avoir une silhouette plus enrobée après une séance d'exercices à LA", en français.

La réaction de l'artiste ne s'est pas fait attendre. Dans une story partagée sur Instagram (son compte est suivi par 71,3 millions d'abonné·es), elle s'insurge contre ce genre de papiers et le message grossophobe qu'ils véhiculent d'une part aux personnalités dont ils parlent, mais surtout aux lecteurs et aux lectrices à qui ils s'adressent.

"Je ne suis pas fâchée pour moi-même mais pour quiconque est facilement influencé par la culture du régime", a-t-elle déclaré. "Aujourd'hui, beaucoup trop de gens visualisent leur corps idéal en se basant sur ce que nous disent les autres, sur ce à quoi nous devrions ressembler et quel poids nous devrions faire".

Elle est ensuite revenu sur son passé et exprime en quoi sa réponse est différente aujourd'hui : "Contrairement à avant, je ne suis pas impulsive, je ne suis pas contrariée par le fait que quelqu'un ait écrit un gros titre à propos de 'ma silhouette enrobée' mais je suis en colère que des gens croient que c'est OK d'écrire des titres à propos des formes des corps des autres. Spécialement une femme qui s'est confiée à coeur ouvert sur sa guérison d'un trouble alimentaire", exprime-t-elle en ligne.

Un message qui a eu l'avantage d'ouvrir un dialogue avec le journaliste, qui a rapidement compris le point de vue de l'artiste. "Je suis sincèrement désolé, vraiment" lui a-t-il répondu. "Tu as un incroyable talent et tu as raison, ton corps n'est pas tout ce que tu es" ; "c'est une leçon apprise", a-t-il poursuivi. Et Demi Lovato de conclure : "nos voix sont tout ce que nous avons pour changer les choses sur cette planète."

Et si le papier est toujours en ligne, il est désormais précédé d'une note qui évoque le point de vue de la chanteuse et la discussion avec l'auteur.