Didier Deschamps : la sextape de Valbuena, l'Euro 2016 et Benzema

Didier Deschamps - Tirage de l'Euro 2016 de football au Palais des Congrès de Paris le 12 décembre 2015 © cyril Moreau / Bestimage
Didier Deschamps - Tirage de l'Euro 2016 de football au Palais des Congrès de Paris le 12 décembre 2015 © cyril Moreau / Bestimage
Alors que l'Euro 2016 approche à grands pas, Le Parisien a interrogé Didier Deschamps au sujet de l'affaire Valbuena, mais aussi de son avis sur le cas Karim Benzema et sur l'Euro à venir.
A lire aussi

Détendu malgré l'actualité, Didier Deschamps s'est confié dans les colonnes du Parisien au sujet de l'Euro qui arrive, mais aussi et surtout de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena et de l'implication de Karim Benzema dans tout ça. Une affaire qui évidemment perturbe un peu le sélectionneur qui explique n'avoir pas du tout vu venir tout cela :

"C'est une affaire qui me gêne, qui m'énerve et dont je me serais bien passé, surtout à six mois de l'Euro. Je n'avais rien vu venir."

Quant à savoir s'il a pris position, Didier Deschamps est très clair sur la question : Mathieu Valbuena est la victime et il fait son possible pour l'aider et le soutenir dans cette période compliquée (un peu adoucie par la naissance à venir de son enfant) :

"Je pense l'avoir soutenu. Mathieu est la victime dans cette affaire, il a décidé de porter plainte. Forcément, ce sont des situations difficiles à vivre, mais qui peut lui reprocher quelque chose ? Je n'ai pas à le défendre, il n'a été accusé de rien."

Pas de décision hâtive au sujet de Benzema

Très loquace même quand il s'agit d'évoquer le cas Karim Benzema, Didier Deschamps explique qu'il souhaite avant tout qu'on laisse la justice s'occuper de tout cela, avant que chacun ne juge l'attaquant du Real Madrid, tout en reconnaissant qu'il a évidemment fait de bien mauvais choix.

"Karim a fait une erreur, c'est évident. Mais je pense qu'il n'a pas évalué la situation dans laquelle il se trouvait. Et puis je ne dis pas ça pour défendre Karim mais les joueurs ont aujourd'hui une telle façon de s'exprimer entre eux, inconcevable à mon époque. Ils ont un langage différent."

En ce qui concerne l'Euro 2016, Didier Deschamps n'a pris encore aucune décision au sujet des joueurs sélectionnés et ne le fera pas tout de suite. Un espoir pour Benzema ? Tout dépendra des décisions de la justice, qui malheureusement peut parfois prendre beaucoup de temps.
"