Elle photographie le corps des femmes post-accouchement pour les encourager à s'aimer

Elle photographie le corps des femmes après l'accouchement pour les encourager à s'aimer
Elle photographie le corps des femmes après l'accouchement pour les encourager à s'aimer
Dans une série de clichés bouleversants, la photographe canadienne Mikaela Shannon magnifie le corps des femmes qui ont donné la vie pour leur apprendre à s'aimer telles qu'elles sont, malgré leurs imperfections.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...

Avoir un enfant est un immense bouleversement dans la vie d'une femme. En plus de l'arrivée soudaine de ce petit-être que l'on aime dont le bien-être importe soudain plus que tout, il faut composer avec des chamboulements dont on n'avait pas tout à fait mesuré la portée jusqu'alors : la fatigue, la course permanente contre le temps et, évidemment, la transformation de notre corps, qui porte les stigmates de la grossesse et de l'accouchement.

Parce qu'il ne ressemble plus à celui que l'on a connu, qu'il nous semble trop gros, trop mou, trop laid, on en vient parfois à le détester. Pourtant, ce corps imparfait a accompli le plus grand des miracles : porter la vie. C'est ce que veut rappeler la Canadienne Mikaela Shannon avec sa série de photographies. Intitulée "Love your post-partum" (aime ton corps post-grossesse), elle veut inciter les femmes à être bienveillantes avec leurs corps, même si ce dernier ne ressemble pas à l'idéal qu'elles en ont.

.
.

Une célébration des imperfections du corps maternel

"Tout mon travail tourne autour du fait de s'aimer et de se sentir belle, a expliqué Mikaela Shannon au Huffington Post US. Avoir un bébé est une étape importante dans la vie, qui entraîne beaucoup de changements. Je veux que les mamans n'aient jamais le sentiment que leur corps n'est pas beau parce qu'il ne ressemble plus à ce qu'il était avant. Je veux qu'elles célèbrent ces bouleversements que leur corps a traversés pour apporter leurs enfants au monde."

.
.
.

Pour célébrer le corps maternel dans toute son imperfection et toute sa beauté, Mikaela Shannon a fait appel à des femmes qui ont accepté de se dénuder devant son objectif. Le but n'est pas de glamouriser la peau distendue, les vergetures et les bourrelets, mais simplement de les rendre beaux aux yeux des femmes qui les portent. Et le résultat, capturé tantôt en couleur, tantôt en noir et blanc, est magnifique. Ces femmes et mères, accompagnées de leurs enfants, s'acceptent telles qu'elles sont vraiment.

.
.
.

Janet Katherine est de celles-ci. Cette maman qui a participé à une de ces séances photo s'est confiée à Pop Sugar. "J'ai choisi de participer à cette série photo parce que veux pouvoir un jour regarder en arrière et me souvenir de mon corps. Voilà comment je veux que mes enfants se souviennent de mon corps. Réel, imparfait, fort, capable, le mien dont je peux faire ce que je veux et que personne ne peut juger."

.

Plus d'actu sur : Ces super-femmes qui combattent les diktats de la beauté

Karina Irby : la fitgirl dévoile sa cellulite en bikini
Youtube : cette Youtubeuse beauté de 66 ans aide des milliers de femmes
Miss Île-de-France 2016 dézingue les clichés sur les reines de beauté