"Cela m'a sauvé la vie" : Elliot Page se confie pour la première fois sur sa transition

Elliot Page en Une du magazine "Time", une couverture et un témoignage qui comptent.
Elliot Page en Une du magazine "Time", une couverture et un témoignage qui comptent.
Posant sur la magnifique Une du magazine "Time", le comédien transgenre Elliot Page est revenu l'espace d'un long échange sur sa transition, qu'il n'avait alors évoqué que sur ses réseaux sociaux. Des mots nécessaires pour visibiliser les transidentités.
A lire aussi

En décembre 2020, l'acteur Elliot Page, star des films Juno et X-Men, mais aussi de la série Netflix Umbrella Academy, annonçait au monde entier son coming-out transgenre. L'espace d'une publication Instagram, le jeune comédien écrivait alors : "Je veux partager avec vous le fait que je suis trans et que mon prénom est Elliot. Je suis heureux de l'écrire et d'être là".

Aujourd'hui, Elliot Page s'exprime de nouveau, et pas n'importe où. L'artiste occupe la Une du prestigieux magazine Time, couverture sur laquelle figure ses propres mots : "Je suis pleinement qui je suis" ("I am fully who I am"). Comme une manière de répondre avec clarté aux attaques transphobes dont le principal concerné a pu faire l'objet au cours des derniers mois. Et dont il fait encore l'objet désormais. Avec cette couverture, Elliot Page devient le premier homme transgenre à apparaître sur la couverture de Time. Historique.

Et au sein du magazine même, le comédien revient justement sur ce long combat. Et sur sa transition, événement auquel il n'avait encore dédié aucun entretien. On écoute.

Une couverture qui compte

"Ce à quoi je m'attendais en faisant mon coming out transgenre ? Beaucoup de soutien et d'amour... et une énorme quantité de haine et de transphobie. Et c'est essentiellement ce qui s'est passé", témoigne-t-il ainsi. Néanmoins, Elliot Page ne pouvait pas imaginer ne pas partager sa transition publiquement. "Durant le confinement j'ai eu beaucoup de temps pour me concentrer sur des choses qu'inconsciemment j'évitais. J'ai finalement été capable d'embrasser ma transidentité, et de devenir pleinement qui je suis", raconte-t-il au Time.

Il explique ainsi que l'opération de la poitrine qu'il a subie a "non seulement transformé, mais également sauvé [sa] vie". Enfin, Elliot Page détaille pourquoi faire retentir sa voix importe autant. "Les personnes influentes aiment à diffuser des discours préjudiciables : chaque jour, vous voyez notre existence [celle des personnes transgenres, ndlr] débattue. Or, les personnes transgenres sont réelles", développe le militant. Des mots qui font face aux très beaux portraits du jeune comédien, clichés que l'on doit à Wynne Neilly.

Et une parole qui, malgré l'abondance de commentaires haineux, suscite également de chaleureux retours sur les réseaux sociaux. "C'est bien de voir qu'il vit sa meilleure vie, peu importe ce que disent les fanatiques et les transphobes", "Beaucoup écrivent des commentaires non légitimes pour une raison quelconque, mais peu importe. Tant mieux pour vous, Elliot, vous savez qui vous êtes, et les autres n'ont pas été à votre place", "Félicitations également pour nous, trans", se réjouissent lecteurs et lectrices.

Aujourd'hui et par-delà les commentaires, c'est un dur combat que l'acteur porte sur ses épaules : "dénoncer les lois anti-trans, la haine et la discrimination sous toutes ses formes", déclare-t-il. Une lutte qui à l'écouter concerne notamment toute une génération de "jeunes trans que l'on doit protéger".