Les koalas sont désormais sur la liste des animaux "en danger"

Les koalas désormais sur la liste des animaux "en danger" en Australie
Les koalas désormais sur la liste des animaux "en danger" en Australie
Triste nouvelle pour la planète. En Australie, les koalas de l'est du territoire figurent désormais parmi les espèces "en danger". Une façon, explique la ministre de l'Environnement, de mieux veiller à leur protection mais qui ne satisfait pas les assos.
À lire aussi

Sur les côtes orientales de l'île, la population de koalas s'est effondrée ces vingt dernières années. Au point que les animaux sont passés du statut "de vulnérabilité à celui d'espèce en danger en l'espace d'une décennie", constate avec regret Stuart Blanch, spécialiste de la conservation chez WWF-Australie. "C'est un déclin d'une rapidité choquante".

Les raisons évoquées : les récents feux de brousse, les défrichements, la sécheresse ou encore les maladies et les accidents de voiture, énumère France 24. Des causes liées directement à la crise environnementale et à l'activité humaine.

Ce vendredi 11 février, la ministre australienne de l'Environnement Sussan Ley, a donc assuré "prendre des mesures sans précédent pour protéger le koala", informant classer les populations vivant en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire de la capitale australienne et dans le Queensland comme étant "en danger", et rappelant la promesse du gouvernement de consacrer l'équivalent de 31,3 millions d'euros à leur protection et au rétablissement de leurs habitats.

Une annonce saluée par les associations de défense de la nature, qui ne fait toutefois pas oublier "l'échec des autorités à protéger l'espèce jusqu'à présent", notent-elles dans les colonnes du média francophone.

Une possible extinction d'ici 2050

"La décision d'aujourd'hui est la bienvenue, mais elle ne va pas empêcher les koalas de glisser vers l'extinction à moins qu'elle ne s'accompagne de lois plus strictes et d'incitations pour que les propriétaires fonciers protègent leur habitat forestier", a poursuivi Stuart Blanch.

Et Josey Sharrad, responsable du Fonds international pour la protection des animaux, de condamner : "Nous n'aurions jamais dû permettre que les choses en arrivent au point où nous risquons de perdre une icône nationale".

Elle estime ainsi que "les feux de brousse ont été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ça doit être un signal d'alarme pour l'Australie et le gouvernement pour qu'ils agissent beaucoup plus rapidement, afin de protéger les habitats essentiels du développement et du défrichement et pour qu'ils s'attaquent sérieusement aux effets du changement climatique".

Les chiffres sont en tout cas formels : le nombre de koalas en Australie est passé de 185 000 en 2001 à 92 000 en 2021, d'après le Comité scientifique pour les espèces menacées, agence gouvernementale indépendante. Alexia Wellbelove, qui oeuvre à la Humane Society International, a de son côté affirmé que les koalas de la côte est pourraient disparaître d'ici à 2050 si rien n'est fait. Et de d'alarmer : "Nous ne pouvons plus nous permettre d'autres défrichements".