Une Américaine risque la prison pour s'être promenée seins nus chez elle

Aux États-Unis, une femme risque la prison pour s'être promenée seins nus chez elle
Aux États-Unis, une femme risque la prison pour s'être promenée seins nus chez elle
Tilli Buchanan, 27 ans, risque la prison et d'être fichée comme délinquante sexuelle pour s'être promenée seins nus chez elle, en présence des enfants de son mari.
A lire aussi

Pourquoi la poitrine des femmes est-elle systématiquement sexualisée ? C'est la question que l'on se pose en découvrant l'histoire hallucinante de Tilli Buchanan, une Américaine de 27 ans poursuivie par la justice pour s'être dévoilée torse nu en présence des enfants de son époux.

L'affaire s'est produite au début de l'année 2018 du côté de l'Utah, dans la banlieue de Salt Lake City. Tilli Buchanan était dans son garage avec son mari et s'est tachée avec le plâtre qu'elle manipulait. Elle a donc décidé de retirer son t-shirt pour continuer son activité torse nu, comme son époux, raconte son avocat à l'AFP.

Les enfants de son mari, âgés de 9, 10 et 13 ans, sont alors arrivés et ont surpris leur belle-mère les seins nus. Celle-ci leur a alors expliqué qu'elle se considérait comme féministe et que si leur papa pouvait se promener de la sorte, il n'y avait pas de raison qu'elle ne puisse pas faire de même.

Un avis que la mère des trois enfants ne partage certainement pas puisque celle-ci a décidé de saisir les autorités, estimant qu'il s'agissait d'un incident "alarmant". Résultat ? Tilly Buchanan doit désormais répondre de trois chefs d'accusation pour "indécence devant un enfant". Un délit pour lequel elle peut écoper d'un an d'emprisonnement mais aussi finir sur le registre des délinquants sexuels de l'état, et ce pour dix ans.

"Poursuivie à cause de son sexe"


"C'était dans un cadre privé, chez moi. Mon mari était à mes côtés, lui aussi torse nu et il n'est pas poursuivi pour cela", a dénoncé la jeune femme auprès de la justice américaine, rapporte CBS News.

Dans une lettre envoyée au procureur, l'avocat de Tillli Buchanan dénonce lui aussi le fait que sa cliente est "poursuivie à cause de son sexe". Il ajoute : "Parce que Tilli Buchanan est une femme, son torse nu est considéré comme intrinsèquement pornographique et pervers, tandis que le torse nu de son mari est considéré comme le symbole de la force et de la fierté."

Si l'affaire de Tilli Buchanan reste un cas isolé - qui n'en est pas moins alarmant -, elle reflète avec justesse la façon dont la société sexualise systématiquement la poitrine des femmes. Une vision des choses qui n'est pas sans conséquences et pose notamment de sérieux problèmes lorsqu'une femme souhaite par exemple allaiter en public. Ou encore sur les réseaux sociaux, où le moindre téton est systématiquement censuré.