Florence Foresti, émue aux larmes suite au témoignage d'une jeune femme violée

Florence Foresti sur le plateau de Clique mercredi 18 décembre 2019.
Florence Foresti sur le plateau de Clique mercredi 18 décembre 2019.
Invitée par Mouloud Achour sur le plateau de Clique ce mercredi 18 décembre, Florence Foresti est notamment revenue sur son engagement au sein de l'association Women Safe, qui vient en aide aux femmes victimes de violences conjugales, psychologiques et sexuelles.
A lire aussi

Venue parler de son spectacle "Épilogue", Florence Foresti a répondu aux questions de Mouloud Achour sur le plateau de "Clique" ce mercredi 18 décembre. L'humoriste est notamment revenue sur son rôle de marraine de l'association Women Safe, venant en aide aux victimes de violences. Et surtout, elle a découvert le témoignage poignant de la jeune Eyem, interviewée par la journaliste Emilie Papatheodorou.

A 16 ans, Eyem a été conduite par sa famille dans les locaux de Women Safe, après avoir été victime d'un viol. Pour Clique, la jeune femme est revenue sur son parcours et sa lutte pour survivre : "Ça a été très très très dur pour moi, j'étais sous silence pendant un mois, j'ai été mal reçue par la police. Je me suis dit qu'il valait mieux en parler à quelqu'un de professionnel (...) j'avais besoin de ça pour avancer. Parce que c'est dur d'en parler avec votre famille : que ça les impacte (...) Pour moi c'est important de se battre. Je veux être plus forte que les coups qu'il m'a mis, donc c'est pour ça que je me dis qu'il faut continuer."

Un témoignage poignant, qui a ému aux larmes Florence Foresti. "Je me suis engagée aux côtés de l'association dès qu'ils me l'ont demandé, c'est-à-dire quand ils ont fondé l'association, parce que j'avais eu la chance de rencontrer Pierre Foldes (médecin à l'origine d'une méthode pour soigner les femmes victimes d'excision, ndlr)", a expliqué Florence Foresti. Et l'humoriste d'ajouter : "Il n'a pas été question d'hésiter une seconde, parce que j'avais été très admirative de son travail dans la reconstruction des mutilations sexuelles. Et puis j'ai souhaité être à leurs côtés dès les balbutiements. Mais moi, je fais le peu que je peux faire."

Mouloud Achour est par ailleurs revenu sur les propos de la jeune Eyem concernant l'accueil inapproprié de la police suite à son agression : "Ce qui est bouleversant dans le témoignage que tu as recueilli, Emilie, c'est cette jeune fille. Elle dit que, après qu'elle ait été violée, on lui a posé tellement de questions qu'elle avait l'impression d'être la coupable."

"Oui c'est étonnant d'entendre encore ça de nos jours, parce qu'on pensait que ça commençait à aller mieux de ce côté-là, qu'on avait arrêté cette histoire de 'vous étiez en jupe, vous l'avez cherché'", lui répond Florence Foresti, "mais tu vois ça perdure encore un peu. Je pense que c'est des choses qui vont bouger grâce à elle, grâce à ce genre de témoignages et grâce au courage de ces femmes-là."

Florence Foresti a par ailleurs invité les spectateurs à acheter le tee-shirt qu'elle portait sur le plateau, orné du message "Beautiful and strong". Crée par la marque Bash, ses bénéfices seront reversés à l'association Women Safe.