Le geste sexiste du footballeur Sergio Agüero envers une arbitre ne passe pas

Le geste sexiste de Sergio Agüero envers une arbitre
2 photos
Lancer le diaporama
Coup de gueule, coup bas ou tout simplement "geste déplacé" (comme on dit), toujours est-il que l'acte agressif du footballeur argentin Sergio Agüero envers l'arbitre assistante Sian Massey-Ellis défraie la chronique. Et s'il fallait tout simplement parler de "sexisme" ?
A lire aussi

On connaît avant tout Sergio Agüero - l'une des vedettes de l'équipe de Manchester City - pour ses qualités d'attaquant. Mais ce n'est pas ses beaux gestes techniques que l'on retiendra du récent match qui a opposé le footballeur aux joueurs d'Arsenal, ça non. Réclamant un corner, le footballeur a fait pression auprès d'une arbitre assistante, Sian Massey-Ellis. Sur les images abondamment relayées sur les réseaux sociaux, on le voit clairement agripper la nuque de cette dernière de manière nerveuse, après quelques mots que l'on imagine enflammés.

Comment interpréter cette attitude ? Le magazine spécialisé So Foot s'interroge sur cet "étrange" geste. Enfin, pas trop quand même : difficile d'y voir autre chose que de "provocation", "frustration" et... "domination", nous dit-on. Beaucoup de pirouettes pour éviter le terme de "sexisme". D'autant plus que le manager de Manchester, l'iconique Pep Guardiola, est immédiatement venu à la rescousse de sa star : "Sergio est la personne la plus gentille que j'aie jamais rencontrée dans ma vie", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse rapportée par Eurosport.

Mais ni ces mots, ni l'absence de sanction décochée à l'encontre du joueur, ne semblent convaincre les spectateurs et spectatrices de ce moment peu glorieux de sport. Pour l'ancien Bleu Emmanuel Petit, consultant à RMC Sport, l'évidence est là : "Si l'arbitre avait été un homme, alors Sergio Agüero n'aurait jamais fait ça". Carton rouge ?

"C'est interdit de toucher un(e) arbitre"

Le geste déplacé de Sergio Aguero.

Pour l'ancien footballeur, le geste de Sergio Agüero est, au mieux "trop familier". Il poursuit sur le même ton : "On m'a toujours dit que c'était interdit de toucher un arbitre. Quand Sergio Agüero agrippe Sian Massey-Ellis par le cou, on a l'impression qu'il dit 'Oh, je suis en train de te parler'. Si l'arbitre avait été un homme, il n'aurait jamais fait ça, j'en suis persuadé, car je n'ai jamais vu un joueur attraper un arbitre, qui plus est un arbitre de touche".

D'un côté, difficile de voir en le mouvement de celui que l'on surnomme "Kun" un élan de sympathie spontanée. Ce n'est en tout cas pas là l'opinion de nombreux internautes qui s'animent sur la Toile. "Techniquement, c'est une agression. Il la tire vers lui, la déséquilibre, elle répond de sa main gauche pour le repousser. L'expression sur son visage est celle de la colère et de la menace. Il devrait être signalé !", fustige en ce sens une voix anonyme. Et une autre d'abonder : "Il ne ferait jamais ça à un homme".

Et la polémique est si vive qu'elle atteint même les sphères politiques. Sur Twitter, la membre du parti travailliste et du Parlement britanniques Rosena Allin-Khan y va de son coup de gueule : "Qui donc Aguero pense-t-il être ? C'est complètement inacceptable". On a déjà connu tacle plus illégitime.