L'épreuve des cylindres de Fort Boyard va (enfin) disparaître de l'émission

Fort Boyard : une épreuve jugée sexiste supprimée de l'émission
Fort Boyard : une épreuve jugée sexiste supprimée de l'émission
Les producteurs de la célèbre émission de France 2 Fort Boyard ont annoncé qu'ils allaient supprimer l'épreuve des cylindres, qui existait depuis 25 ans. Jugée sexiste, l'épreuve, qui montrait des candidates au décolleté plongeant à moitié allongée est rapidement devenue exclusivement féminine.
A lire aussi
Chic, mon enfant rentre (enfin) à l'école
News essentielles
Chic, mon enfant rentre (enfin) à l'école

Si vous patientiez religieusement jusqu'au samedi soir pour regarder Fort Boyard lorsque vous étiez enfant dans les années 90, vous vous rappelez probablement de la fameuse épreuve des cylindres, qui consiste à s'allonger sur des rouleaux géants pour récupérer une clé située à leur extrémité. Si l'on vous parle de cette épreuve, c'est parce qu'elle va disparaître prochainement de l'émission.

Une déception pour tous les fans de Fort Boyard ? Pas vraiment. Cela faisait en effet déjà plusieurs années qu'elle était vivement critiquée pour son caractère sexiste. Il faut dire que l'épreuve, qui consiste à se placer à califourchon sur de gros cylindres, met en scène des jolies candidates arborant souvent des décolletés plongeants (voir vidéo ci-dessous).

Sans compter que les candidats sont systématiquement des candidates. En effet, comme le rappelle Les Inrocks, seuls 6 hommes contre 98 femmes se sont prêtés à l'exercice en l'espace de 25 ans. "On ne demande presque jamais à des hommes de faire cette épreuve", confirme la chroniqueuse télé Enora Malagré, ex-candidate de Fort Boyard qui avait participé à l'épreuve des cylindres en août 2017, vêtue d'un tee-shirt ras du cou. Le site de l'émission explique d'ailleurs que cette épreuve "était très appréciée par la gent masculine". Sans blague !

Fort Boyard : une épreuve jugée sexiste supprimée de l'émission

"Fort Boyard, c'est érotisme et culture"

À ses débuts en 1993, l'épreuve était filmée de dos, mais les producteurs ont pris le parti de tourner cette séquence face caméra dès l'année suivante. Et en gros plan qui plus est. À ce stade, le caractère sexiste de cette épreuve ne fait donc plus de doute. Pour se justifier face aux accusations de sexisme, le présentateur de l'émission Oliver Mine avait trouvé bon de répondre : "Fort Boyard, c'est érotisme et culture".

Pourtant, la production de l'émission se défend d'avoir déprogrammé cette épreuve en réaction aux critiques sexistes qu'elle a suscitées : "On y a été sensibles mais il s'agissait surtout de renouveler le jeu. Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines, soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves", explique-t-elle au Parisien.

La "cellule capitonnée" va également disparaître

Les cylindres n'est pas la seule épreuve à qui Fort Boyard va faire ses adieux. En effet, l'émission va également arrêter "la cellule capitonnée", épreuve dans laquelle les candidats sont enfermés dans une chambre d'hôpital psychiatrique avec une camisole de force, et qui avait fait l'objet de critiques de la part des associations de malades psychiatriques.

Les producteurs ont donc beau affirmer qu'ils souhaitent renouveler leur image, on doute fortement que leur choix de supprimer précisément ces deux épreuves- certes anciennes mais surtout très controversées- relève de la pure coïncidence.