Francis Lalanne : "Je n'ai pas de compte bancaire depuis 1993"

Francis Lalanne au 35ème salon du livre en 2015
2 photos
Lancer le diaporama
Francis Lalanne est un marginal. Pas seulement parce qu'il porte des cuissardes et un catogan ou qu'il publie des recueils de poésies. Mais aussi parce qu'il refuse d'avoir un compte bancaire.
A lire aussi

Un catogan hautement improbable, des cuissardes d'un autre temps (et encore on ne sait pas lequel) : Francis Lalanne se résume parfois à son look. C'est dommage car c'est un peu réducteur. Car Francis c'est aussi un type qui parle aux arbres et qui a refusé de mettre un coup de boule à Eric Naulleau . On se demande néanmoins s'il résistera à la tentation de frapper Aymeric Caron, qui sera bientôt remplacé par Yann Moix.

Car le chanteur, comédien, poète et sculpteur (on vous épargne les autres métiers) risque de se faire un peu rentrer dedans par les chroniqueurs de "On n'est pas couché". Parce que le problème c'est qu'on ne sait pas toujours s'il en fait des tonnes ou s'il est vraiment comme ça dans la vie. Ni ce qui serait le pire entre ces deux options. Alors forcément, ça finit souvent en clash.

Clash entre Eric Naulleau et Francis Lalanne
Dans cette vidéo : Eric Naulleau

Dans une longue (non on n'a pas dit trop) interview accordée au magazine Snatch, Francis a livré quelques vérités. Certaines sont scientifico-sentimentales ("Je fais partie des gens qui sont conscients de cette intelligence végétale et qui, en forêt, se sentent en communication avec la nature") d'autres sont financières.

Il refuse d'avoir un compte en banque (enfin, il refusait)

L'auteur de "L'Anathème", a en effet un rapport particulier avec l'argent. On apprend ainsi que plus jeune il se faisait passer pour un aveugle à la sortie des églises, avec une canne blanche et le chien d'un copain. Des escroqueries qui sont loin derrière lui maintenant. Même s'il a gardé intact un certain goût pour l'argent liquide. Depuis 1993, le chanteur n'a plus de compte en banque "Je fonctionnais avec le seul argent que je considère propre : l'argent liquide. Pour moi, tout l'argent virtuel est sale, il fait vivre les gens à crédit, il les fait s'endetter, il gave les banques. L'argent sonnant et trébuchant, c'est l'argent des paysans et moi je descends d'une famille de paysans". Et spirituellement, il n'hésite pas à se définir comme le fils de Léo Ferré. Logique.

Alors bien sûr, dernièrement il a dû rouvrir un compte suite aux supplications de son nouvel impresario : "il m'a demandé de le faire parce que ça facilite ses transactions". Mais qui a dit qu'on ne pouvait pas être anarchiste et pragmatique ?