11 conseils pour se protéger de la grippe

11 conseils pour éviter d'attraper la grippe
11 conseils pour éviter d'attraper la grippe
Fièvre, nez qui coule, courbatures, frissons... Attraper la grippe n'a rien d'une partie de plaisir. Alors que l'épidémie de grippe frappe actuellement le territoire métropolitain, voici 11 conseils à suivre pour vous en prémunir.
A lire aussi

La grippe est une maladie virale et très contagieuse, qui sévit beaucoup en hiver. D'ailleurs, la France est loin d'être épargnée puisqu'une épidémie de grippe frappe actuellement le territoire métropolitain.

Selon France Info , depuis le début de l'épidémie, 936 000 personnes se sont rendues chez leur médecin généraliste dans un état grippal. La maladie a aussi provoqué le décès de 70 personnes, dont la majorité sont des personnes âgées.

Les symptômes de la grippe eux-mêmes sont variables mais toujours désagréables : forte fièvre (au-dessus de 39°C), frisson, courbatures, fatigue, nez qui coule, céphalées, mal de gorge, perte d'appétit, accélération du rythme cardiaque... Autant de symptômes qui nous font croiser les doigts pour ne pas attraper la grippe cet hiver. Il existe d'ailleurs des moyens pour s'assurer de ne pas tomber malade. Voici X conseils à mettre en pratique pour éviter d'attraper la grippe.

1- Faites-vous vacciner

.

La vaccination reste à ce jour le meilleur moyen de se prémunir de la grippe saisonnière. Une seule injection suffit pour les adultes et les enfants de plus de neuf ans, et le vaccin met environ deux semaines à faire effet pour être protégé.

Si vous avez plus de 65 ans, êtes enceinte ou êtes en contact avec un nourrisson de moins de 6 mois, il est fortement recommandé que vous vous fassiez vacciner. En effet, vous êtes considérée comme une personne à risques : le virus est plus dangereux pour vous car il peut entraîner de complications graves.

Sachez qu'il est toujours possible actuellement, alors que sévit l'épidémie, de vous faire vacciner contre la grippe. Pour cela, il suffit de prendre rendez-vous avec votre médecin généraliste. Les sages-femmes (pour les femme enceintes et l'entourage du nourrisson) et les infirmier.e.s sont aussi habilités à effectuer le vaccin. Pour plus d'informations sur la vaccination contre la grippe, rendez-vous sur le site de l'Assurance maladie.

2- Lavez-vous régulièrement les mains

.

Ça semble évident, et pourtant, on ne se lave sûrement pas les mains aussi souvent qu'on le devrait, surtout quand sévit une épidémie de grippe ou de gastro-entérite. À chaque fois que vous le pouvez (après avoir emprunté les transports en commun, avant de déjeuner ou de manipuler de la nourriture, après être allée aux toilettes), lavez-vous minutieusement les mains à l'eau tiède et au savon pendant minimum 30 secondes, en insistant bien entre les doigts et en montant jusqu'aux poignets. Si vous n'avez pas la possibilité de vous laver les mains, vous pouvez aussi les désinfecter avec du gel hydroalcoolique.

3- Évitez au maximum les contacts avec les personnes malades

.

Cela peut aussi sembler être une évidence, mais c'est en réalité difficile à mettre en pratique, surtout sous l'on vit sous le même toit que quelqu'un de malade. Si votre conjoint.e se plaint de maux de tête ou de maux de gorge, éviter au maximum les contacts physiques, et insistez pour qu'il ou elle consulte rapidement un médecin afin d'établir un diagnostic. On évite de s'embrasser et, si la grippe s'avère bien là, on peut même essayer de faire chambre à part pendant quelques jours, le temps que le virus se soit dissipé.

4- Jetez vos mouchoirs usagés

.

Si vous utilisez des mouchoirs en papier, n'oubliez pas que ces derniers sont à usage unique. Une fois utilisés, jetez-les à la poubelle et lavez-vous les mains pour éviter de laisser proliférer les germes.

5- Évitez les lieux bondés

.

Même si vous rêvez de faire les soldes, choisissez de préférence de vous rendre dans les magasins aux heures où il y aura le moins de monde. Il est en effet conseillé de rester à l'écart des zones surpeuplées et serrées pendant la saison de la grippe. Vous risquez d'y côtoyer plein d'étrangers toussant et éternuant, et qui pourraient vous transmettre leurs microbes.

6- Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche

.

Les germes peuvent facilement se propager dans les yeux, le nez ou la bouche. Gardez vos mains loin, loin de votre visage afin d'en minimiser l'exposition aux germes de la grippe.

7- Couvrez votre bouche si vous toussez

.

Se prémunir contre la grippe, c'est aussi faire en sorte de ne pas refiler à ses voisin.e.s de métro ou ses collègues de travail le virus. Pour éviter de les contaminer, couvre votre bouche si vous éternuez ou toussez puis lavez-vous les mains.

8- Nettoyez les surfaces

.

En période de grippe, il est nécessaire de nettoyer régulièrement les surfaces et les objets avec lesquels on est en contact pour éviter d'y laisser proliférer les germes. Cela implique, par exemple, les poignées de porte, les claviers et les téléphones qui, on le rappelle, sont bien plus sales que les cuvettes de toilettes.

9- Si vous vous sentez mal, restez chez vous

.

Si vous sentez poindre la grippe malgré toutes les précautions que vous avez prise, le mieux est encore d'appeler le médecin et de rester chez vous pour vous reposer. Il est inutile de vous rendre au travail et faire du présentéisme. Non seulement ce serait inutile – vous ne serez pas aussi efficace et investie que d'habitude – mais en plus, vous risquez de refiler la grippe à vos collègues.

10- Faites du sport

.

C'est prouvé : pour rester en bonne santé durant l'hiver, rien ne vaut l'exercice physique. Marche à pied, running ou encore yoga : l'exercice physique va stimuler votre système immunitaire, qui sera alors plus à même de combattre les agressions extérieures.

11- Stimulez votre système immunitaire

.

Certaines huiles essentielles, comme le tea tree, le citron, le thym à Thymol, l'eucalyptus radiata ou le ravintsara sont connues pour leurs propriétés antivirales. Ces remèdes naturels stimulent le système immunitaire, augmentent le nombre de globules blancs, préviennent l'inflammation, guérissent les membranes muqueuses (beurk), et plus encore. Attention toutefois : remède naturel ne veut pas dire sans danger. Renseignez-vous bien auprès d'un professionnel de santé avant de les utiliser.