Venue à l'église en short en jean, on lui dit qu'elle est "trop grosse" pour le porter

Venue à l'église en short en jean, on lui dit qu'elle est "trop grosse" pour le porter
Venue à l'église en short en jean, on lui dit qu'elle est "trop grosse" pour le porter
Alors que cette jeune fille assistait à la répétition de la chorale de son église, aux Etats-Unis, une des dirigeantes des lieux l'a poursuivie jusque dans les toilettes pour lui dire qu'elle était "trop grosse" pour porter un short en jean. Il n'en a pas fallu plus à Twitter pour s'embraser.
A lire aussi

Jenna est une jeune fille de 19 ans vivant dans l'Etat de Pennsylvanie, aux Etats-Unis. Alors qu'elle répète dans la chorale de son église, la Swansboro United Methodist Baptist Church, elle décide de faire une pause et se fait poursuivre jusque dans les toilettes par une dirigeante des lieux. La raison ? Elle porte un short en jean inapproprié car elle serait "trop grosse" pour s'habiller de la sorte, lui assène une femme apparemment nommée Bonnie, dans une vidéo filmée par Jenna.

Au début de l'enregistrement posté ensuite sur Twitter, on peut entendre la plus âgée dire "C'est une fille potelée. Elle porte une robe. C'est tout à fait approprié. Elle arrive au sommet de ses genoux", en parlant certainement d'une autre fidèle à qui elle compare Jenna. "Vous êtes en train de dire que je suis grosse ?", répond la jeune fille, la voix pleine de larmes.

"Oh. Tu ne penses pas que tu l'es ?", renchérit Bonnie. "Non. Parce que j'aime ce que je suis. Maintenant dégagez !". "Je n'ai pas à le faire", affirme l'agresseuse, avant de la pointer du doigt. "Et ne reviens pas sur scène en portant ce genre de short. Je te préviens !"

Un échange grossophobe surréaliste (vu plus de 4 millions de fois depuis sa publication le 30 juin), surtout dans un cadre censé prôner l'acceptation de soi et des autres, et l'amour de son prochain. Sur les réseaux sociaux, Jenna explique qu'elle s'est plainte à son pasteur, qui lui a intimé que la fameuse Bonnie n'aurait plus aucune responsabilité dans de l'église ou dans l'organisation de ses événements.

Une vague de soutien s'est fait entendre des quatre coins du pays, et de nombreuses femmes ont posté des photos d'elles en short pour montrer à Jenna qu'elle a tous les droits de s'habiller exactement comme elle le souhaite.

"Je porte des shorts comme les tiens tout le temps", écrit une internaute. "Toi et moi, on va secouer le monde avec nos beaux corps et nos shorts badass". "Je suis désolée que ça t'arrive à toi !!! Garde la tête haute et porte ce short avec fierté", ajoute une autre en accompagnant son mot d'un dessin.

Mais notre préféré reste évidemment le message de l'actrice et militante Jameela Jamil, qui est rapidement venue réconforter la jeune fille de paroles tendres :

"Si horrifiée de voir ce qu'on t'a fait subir. Tu ne mérites pas ça. Tu es putain de magnifique dans ce short. Cette femme est un trou du cul. Bravo pour t'être défendue. Je n'ai pas eu le courage de faire la même chose quand j'étais plus jeune. Tu es une source d'inspiration. Je t'envoie de l'amour."