#PlusDe70kgEtSereine, le hashtag body positive qui tacle les grossophobes

#PlusDe70kgEtSereine : le hashtag body positive qui tacle les grossophobes
#PlusDe70kgEtSereine : le hashtag body positive qui tacle les grossophobes
Sur Twitter, elle lance le hashtag #PlusDe70kgEtSereine pour exposer fièrement leur corps sur les réseaux sociaux, s'assumer et lutter contre la grossophobie.
A lire aussi
"J'ai de la cellulite, je sais" : Jessie J tacle les body shamers sur Instagram
News essentielles
"J'ai de la cellulite, je sais" : Jessie J tacle les body...

Depuis ce mardi (11 juin) sur Twitter, un hashtag prend de l'ampleur, et pour la bonne cause. Sous #PlusDe70kgetSereine, de nombreuses femmes rondes et grosses publient des photos d'elles avec un corps qu'elles chérissent et qu'elles assument pleinement, n'en déplaise aux détracteurs grossophobes.

Avec des selfies, des photos en pied, prises dans le miroir ou par des proches, toutes se sont saisies du mouvement pour célébrer leur silhouette et choper une bonne dose de sororité au passage.

A l'origine de ce phénomène, Elawan, une jeune femme qui explique ne pas avoir supporté le commentaire d'un internaute.

"J'en ai marre de la grossophobie ambiante sur ce réseau ou en dehors", confie-t-elle en ligne. "J'en ai assez qu'on me propose de faire un régime ou de la chirurgie bariatrique (qui consiste à restreindre l'absorption des aliments, ndlr) parce que le fait que je pèse presque un quintal dérange la population".

Elle ajoute que, même si cette réflexion ne méritait pas son attention (le tweet de l'intéressé a été supprimé depuis), elle la considère comme un prétexte pour clamer sa fierté d'être telle qu'elle est, et surtout son droit d'exister.

"Alors oui, ce petit merdeux n'est rien, mais ce hashtag, je l'ai créé sur un coup de tête pour montrer mon ras le bol de la grossophobie ordinaire de cette société qui voudrait qu'on se haïsse (parce qu'on est ""hors normes"")", affirme-t-elle. "Pour montrer que je suis grosse et que je me kiffe".

Aux personnes qui crieront à la promotion de l'obésité, elle répond rapidement : "Vous vous trompez. Montrer qu'on existe en tant que grosse et qu'on ne se flagelle pas pour cette raison, c'est pas de la promo de l'obésité."

Elawan est notre héroïne du jour, et on a un paquet de choses à apprendre d'elle. Notamment un sens inné pour le choix des mots dans sa bio Twitter, où elle se décrit comme "Dangereuse (grosse) salope moralisatrice".

On espère que le succès de #PlusDe70kgetSereine permettra un autre regard sur les femmes grosses, et contribuera à faire tomber davantage les standards de beauté destructeurs.