Les parents homos et leurs enfants enfin reconnus comme une famille dans l'Union européenne

Les parents homosexuels et leurs enfants enfin reconnus comme une famille en UE
Les parents homosexuels et leurs enfants enfin reconnus comme une famille en UE
Enfin ! Les parents de même sexe et leurs enfants seront désormais reconnus comme constitutifs d'une famille au sein des 27 pays membres de l'Union Européenne.
À lire aussi

C'était l'une des grandes attentes de bien des familles depuis des années : les parents de même sexe et leurs enfants seront désormais reconnus comme constitutifs d'une famille au sein des 27 pays membres de l'Union Européenne. Une annonce affirmée le 14 décembre dernier par la Cour de justice de l'Union européenne. Pour rappel, le mariage homosexuel est légal dans seize de ces pays membres.

Une décision "historique", comme l'énonce le journal Libération, et qui par-delà cette reconnaissance administrative offrira aux parents homosexuels la liberté de circulation, entre autres droits fondamentaux. "Nous sommes impatients de voir les familles 'arc-en-ciel' jouir de ces droits sur un pied d'égalité avec n'importe qui d'autre", s'est réjouie dans les pages du journal Arpi Avetisyan, responsable des litiges européens au sein de l'Association internationale lesbienne et gay, ou International Lesbian and Gay Association.

Pour rappel, on qualifie de "famille arc-en-ciel" des familles ou au moins l'un des parents concernés s'identifie comme lesbienne, gay, bisexuel·le ou transgenre.

"Si vous êtes parent dans un pays, vous l'êtes dans tous les pays"

"Si vous êtes parent dans un pays, vous l'êtes dans tous les pays", affirmait encore récemment la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Et la présidente de poursuivre : "Nous devons défendre la liberté d'être qui l'on est, d'aimer celui ou celle que l'on veut aimer". Un enjeu politique majeur.

A l'origine de cette mesure, une affaire survenue en Bulgarie : les autorités du pays refusaient de reconnaître la famille de Sara, deux ans, née en Espagne. Ses deux mères, Kalina et Jane, sont d'origines différentes - bulgare et britannique. Jane étant née à Gibraltar, une loi nationale l'interdisait de donner à son enfant la citoyenneté britannique. Des problèmes d'unité administrative que l'annonce de la Cour de justice espère bien corriger.