Je suis hypersensible : fardeau ou cadeau ?

Comment gérer l'hypersensibilité ?
Comment gérer l'hypersensibilité ?
Pas toujours facile d'appréhender le quotidien à travers le prisme de l'hypersensibilité. Comment accepter cette particularité ? Petit éclairage d'une hypnothérapeute.
A lire aussi

"J'ai l'impression de venir d'une autre planète", "Personne ne comprend ce que je ressens"... Nous sommes 15 à 20 % de la population à penser cela, à être des hypersensibles. Petit éclairage de Anne Thouary, hypnothérapeute certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Mais qu'est-ce donc que l'hypersensibilité ?

Quand nous naissons, notre cerveau émotionnel fait de nous un être hypersensible, nos réactions sont instinctives et nos émotions plus exacerbées. Dès l'âge de 6 ans avec l'apprentissage scolaire, notre cerveau rationnel va se développer et va prendre une place plus importante. Le formatage sociétal va y être pour quelque chose. Si vous essayez de rentrer dans le moule, il se peut que votre cerveau émotionnel soit quelque peu mis de côté.

Un burn-out, le décès d'un proche, une dépression viennent très souvent vous rappeler qui vous êtes exactement au plus profond de vous-même. Avant d'être une personne rationnelle, vous êtes un être émotionnel énergétiquement parlant.

Mais qui sont ces personnes dotées d'une sensibilité exacerbée ?


Il y en a deux sortes :


● Les introvertis : plutôt réservés, silencieux, froids au premier abord. Ce sont des personnes de grande résilience qui sont très investies dans leur mental et qui vivent, comme tout hypersensible qui se ressemblent, leurs émotions plus fortement.
● Les extravertis : Ils sont plutôt très exaltés, très émotifs, très affectifs.

Ils ont tous deux les mêmes caractéristiques morales : ce sont de grands idéalistes (on citera parmi eux Gandhi, Martin Luther King), des créatifs ingénieux (Einstein), des artistes. Ils sont aussi très empathiques et sont des proies faciles pour des manipulateurs aguerris. Ils développent leurs cinq sens plus que les autres ce qui en font des personnes très intuitives, très introspectives.


Comme vous l'aurez compris un hypersensible va percevoir plus subtilement les choses et donc ses émotions vont être plus intenses. Cela fait de lui une vraie éponge émotionnelle : les larmes couleront plus souvent ou alors les colères seront plus fortes.


Pas toujours facile aussi d'être toujours plus angoissé·e, d'avoir toujours besoin de tout contrôler. Car un hypersensible est toujours dans l'analyse des situations et des autres. Il va avoir tendance à ruminer et à cogiter en permanence sur un détail, une phrase, une situation qui pour certains paraîtraient anodins. Attention à ce que vous faites et dites en sa présence car tout sera analysé ! Il fait souvent toute une montagne de petites choses... Par ailleurs, cela fait d'eux des personnes très consciencieuses dans la vie comme au travail.

Cela se soigne ?


Petite astuce d'une hypersensible pour rester zen en toutes circonstances : tracez avec votre doigt ou votre corps (en vous balançant) le signe de l'infini autant de fois que vous le souhaitez. Cela vous permettra de vous apaiser et de retrouver l'harmonie dans votre corps et au niveau mental.

Et surtout, apprenez à vous accepter, à oser être différent·e et à ôter le masque. Comme le disait très justement Oscar Wilde : "Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris."

Par Anne Thouary, hypnothérapeute certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Les dossiers