Impardonnable : un court-métrage glaçant sur les violences conjugales

Une histoire d'amour qui pourrait être tout à fait banale, à l'exception d'un petit détail.
2 photos
Lancer le diaporama
Très touchés par l'initiative de l'ONG Vida Mujer qui publiait des lettres "d'amour" de maris violents à leurs compagnes, Sarah et Nicolas ont voulu mettre en image une scène similaire afin de sensibiliser sur le sujet grave des violences conjugales.
A lire aussi
Le maire de Cabourg condamné pour violences conjugales : deux pétitions demandent sa démission
News essentielles
Le maire de Cabourg condamné pour violences conjugales :...

Lorsqu'on pense aux violences conjugales, on a tendance à avoir un sacré paquet de clichés dans la tête : ça n'arrive qu'aux autres, aux personnes "à problèmes", dans les milieux défavorisés, en présence d'alcool ou de substances illicites... Bref, ça semble assez lointain. Mais la réalité, c'est que ça peut tomber sur n'importe qui, à n'importe quel moment. Nous sommes toutes susceptibles d'y être confrontées un jour - et nombreuses sont celles qui ont la capacité d'infliger de tels traitements à leurs proches aussi, quoiqu'ils en disent aujourd'hui.

Ce court-métrage, intitulé "Impardonnable" et réalisé par Nicolas Doretti, nous rappelle cette terrifiante réalité. Derrière toute histoire d'amour d'apparence banale et routinière peut se cacher un terrible secret. Derrière toutes paroles mielleuses et déclarations d'amour peuvent se cacher de sombres intentions. Derrière tout conflit de couple peut se cacher quelque chose de bien plus violent qu'un échange de mots regrettable.

Dans ce film, on découvre une histoire d'amour narrée par un homme, à travers ses yeux. On voit sa rencontre avec une femme, les premières fois, les premiers émois, tous ces petits moments gravés à jamais dans la mémoire du couple. Cette narration prend la forme d'une lettre d'amour, qui demande pardon après un énième épisode malheureux - on croit d'abord à une dispute de couple, une petite querelle d'amoureux sans grandes conséquences.

Mais la vérité est toute autre, et la découverte fait mal.

Impardonnable, de Nicolas Doretti.

Nicolas Doretti et son amie Sarah tirent leur inspiration du livre "Cela n'arrivera plus jamais", publié par l'ONG péruvienne Vida Mujer dans lequel sont compilées des lettres de conjoints violents en recherche d'absolution. Nicolas explique : "Très touchés, nous avons voulu mettre en image une scène similaire afin de sensibiliser sur ce sujet grave. Dans ce film, sous une forme épistolaire donc, un homme tente de se faire "pardonner" ce qui pour lui ne sont que des "erreurs"."

Un court-métrage aussi touchant qu'écoeurant, qui rappelle une terrible réalité contre laquelle de plus en plus de voix s'élèvent, en espérant la voir disparaître un jour.