Isabelle Nanty : malheureuse en amour, mais maman comblée avec sa fille Tallulah

La comédienne Isabelle Nanty
3 photos
Lancer le diaporama
La star de la comédie française à la fois actrice, réalisatrice et metteur en scène n'a jamais trouvé l'amour, mais n'a pas pour autant renoncé à la maternité. Aujourd'hui, elle n'a qu'un seul amour : sa fille adoptive Tallulah.
A lire aussi
Cette maman déguise sa fille en grandes icônes féministes
News essentielles
Cette maman déguise sa fille en grandes icônes féministes

Récemment à l'affiche du film Les Tuches 2 d'Olivier Baroux, la comédienne de 54 ans revient sur l'ensemble de sa carrière sur le canapé rouge de Michel Drucker ce dimanche 8 mai. L'occasion de se pencher sur sa vie sentimentale.

Si l'actrice a connu quelques aventures, elle n'a jamais rencontré le grand amour. Une situation dont elle s'est accommodée au fil du temps. "Je n'ai jamais rencontré quelqu'un ayant eu envie de partager ma vie, confie-t-elle à Femme majuscule . Des hommes ont été dans ma vie, mais je pense qu'ils n'étaient pas intéressés par le fait de partager ma vie ni la leur, ce qu'ils étaient et ce que je suis. Ma personne fondamentale n'intéresse personne. Mais ce n'est pas très grave. Je suis passée à côté de gens qui auraient pu m'offrir cette vie-là, mais les dégâts que cela aurait fait au passage n'en valaient pas la chandelle. J'ai renoncé à ça sans frustration."

Au début des années 2000, l'actrice décide d'avoir recours à l'adoption. A 40 ans, elle devient maman d'une petite chinoise prénommée Tallulah, aujourd'hui âgée de 14 ans. "Je savais que je ne pouvais pas avoir d'enfant, mais je n'avais pas renoncé à la maternité, à transmettre mon amour de la vie... précisait-elle à Pleine Vie en 2014. Quand j'ai commencé le tournage duBison, dans lequel je joue une mère de famille enceinte, mon dossier d'adoption venait d'être accepté et ma fille naissait. Et le jour où j'ai accouché dans le film, c'est celui où elle a été trouvée. Je ne l'ai su qu'un an et demi plus tard. Ma fille et moi, nous nous sommes adoptées."

Les dossiers