Jean-François Copé : fou de sa femme Nadia et de leur petite Faustine

Mariés depuis décembre 2011, Jean-François Copé et son épouse Nadia forment un couple particulièrement soudé que rien ne semble pouvoir mettre à mal.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...

Parmi les célèbres couples en politique, on trouve évidemment Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Trogneux, Manuel Valls et Anne Gravoin, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni... mais aussi Jean-François Copé et son épouse Nadia. Un couple particulièrement solide qui se connait depuis toujours.

Une belle histoire

C'est alors qu'ils sont encore au lycée que Jean-François Copé et Nadia font connaissance. S'en suit une courte idylle durant des vacances en Corse avant une séparation. Par la suite, chacun fera sa vie de son côté et aura deux enfants. Tandis que Jean-François Copé divorce de sa première épouse, Nadia doit vivre le suicide de son mari qui souffre de dépression et refuse de se soigner. C'est finalement dans le hall d'une école qu'ils se recroiseront pour ne plus se quitter. Rapidement, Nadia devient une proche collaboratrice de Jean-François Copé, celle qui le conseille dans l'ombre et le soutient envers et contre tous. En 2010, le couple accueille son premier enfant, une fillette nommée Faustine. Nadia et Jean-François Copé se marient en décembre 2011.

Une confiance aveugle

Même dans les périodes de forte tourmente, Nadia Copé ne lâche pas son homme politique de mari et continue de le soutenir coûte que coûte. Elle affirme d'ailleurs lors d'une interview donnée à Elle avoir épousé aussi bien l'homme que ses convictions et partager toutes ses opinions. Quant à savoir si les problèmes de son mari avec la justice sont compliqués à vivre au quotidien, Nadia Copé explique prendre les choses avec calme et détermination, comme le fait son mari : " Il a un mental exceptionnel. Il se bat comme un lion. Moi, j'avais du mal à dormir. Lui, il était touché, blessé par l'injustice, mais il dormait. Aujourd'hui il a un rendez-vous avec l'humilité, la résilience. Il travaille sur lui. Mais il n'a aucun sentiment de revanche."

Un duo qui a parfaitement trouvé son tempo.

Les dossiers