Jean-Pierre Coffe : la mort de ses deux enfants, le drame de sa vie

Le critique culinaire le plus célèbre de France s'est éteint ce mardi 29 mars à l'âge de 78 ans. Très pudique concernant sa vie privée, il se livrait rarement sur sa vie de famille.
A lire aussi

"Le compagnon de Jean-Pierre Coffe m'autorise à vous confirmer sa disparition. J'aimerais tant qu'il m'engueule encore" a tweeté l'animateur et ami de Jean-Pierre Coffe Laurent Ruquier ce mardi soir.

La figure emblématique des Grosses Têtes sur RTL et de l'émission Vivement Dimanche de Michel Drucker connu pour son franc-parler était avant tout un homme discret. S'il a livré peu de détails sur son passé, on sait qu'il a vécu une vie chaotique jalonnée de drames : comme la mort de son père pendant la guerre de 1940, l'abandon de sa mère, l'accident de voiture qui a failli lui coûter la vie, les envies suicidaires,.... Rare moment de confessions, le critique avait révélé la perte de son fils, mort peu de temps après sa naissance comme il il confiait dans l'émission La Parenthèse inattendue sur France 2 en 2013. La même année, Jean-Pierre Coffe évoquait également la mort de son autre enfant, sa fille, décédé à l'âge de 35 ans d'un cancer.

L'homme, bisexuel assumé, s'est marié trois fois avant de finir sa vie avec un homme. En 2013 encore, il évoquait sa volonté de l'épouser après l'adoption du mariage pour les personnes de même sexes. "Je n'ai pas encore fait ma demande, mais je vais probablement me marier", avouait-il sur Europe 1 en ajoutant :"J'ai raté mes trois mariages, je suis affreusement fidèle et parfois terriblement cocu. Mais je termine avec un mec, et c'est formidable !" Celui-ci aurait refusé sa demande en mariage.

Les dossiers