Jeunes diplômés : 12 erreurs à ne pas commettre sur votre CV

Jeunes diplômés : 12 erreurs à ne pas commettre sur votre CV
Jeunes diplômés : 12 erreurs à ne pas commettre sur votre CV
Jeune diplômé(e), vous devez désormais vous lancer sur le marché du travail. Avant de vous entraîner pour les éventuels entretiens d'embauche que vous décrocherez, il faut penser à l'élaboration de votre CV. Mais comment faire pour attirer l'attention du recruteur ?
A lire aussi
Entretien d'embauche : les 12 erreurs de langage corporel à ne pas commettre
Mag
Entretien d'embauche : les 12 erreurs de langage corporel...

Si l'erreur est humaine, il y en a certaines qui pourraient bien vous faire perdre passer à côté du job que vous convoitiez tant. Il faut savoir que la pertinence de votre candidature dépend tant de la cohérence de votre parcours que du soin que vous apporterez à le présenter. Alors, pour augmenter vos chances d'être reçu en entretien, voici les maladresses à éviter absolument sur votre curriculum vitae.

1- Truquer votre CV

De peur de ne pas être "assez bien" pour un poste, certaines personnes ont tendance à enjoliver leur parcours voire même leurs compétences. Mais les recruteurs ne sont pas dupes ! Au moindre doute, sachez qu'ils peuvent vous demander une photocopie de l'ensemble de vos diplômes ou encore contacter vos anciens employeurs.

Autre cas de figure : finalement embauché(e), vous pensez que vous avez finalement bien réussi votre coup, en inscrivant sur votre CV que vous maîtrisiez 3 langues ? Ne vous réjouissez pas trop vite ! Vous pourriez bien vous retrouver dans une position délicate quand votre employeur vous demandera de défendre un projet auprès d'un client étranger. En plus de voir votre période d'essai prendre fin, votre patron pourrait rapporter vos affabulations à tout son réseau.

2- Énumérer toutes vos expériences

Etudiant, vous avez enchaîné les petits boulots , les stages mais également les années d'alternance ou encore les missions de bénévolat ? Si c'est bien entendu à votre avantage et vous a permis de développer un bon nombre de compétences, toutes ces expériences n'ont pas besoin de figurer sur votre CV. Il est important de faire une sélection et de ne cibler que celles ayant un lien avec le poste convoité et qui ont eu une durée significative de plusieurs mois.

D'autre part, ne vous contentez pas de lister vos expériences professionnelles. Il est préférable de préciser les compétences que vous avez développées, pour que le recruteur puisse se faire une idée précise de votre profil.

3- Manquer de cohérence

Il n'est pas nécessaire de mentionner toutes vos expériences professionnelles sur votre curriculum vitae. Et surtout, il est également important que l'ensemble de vos stages ou jobs affichent une certaine cohérence. Vous devez montrer que tout votre parcours a été réfléchi et fait de vous un atout essentiel pour l'entreprise.

Cela n'est pas vraiment le cas ? Tentez de trouver un fil conducteur dans votre parcours. Sans doute n'avez-vous pas sélectionné les bonnes expériences à faire apparaître sur votre CV.

4- Choisir une photo inappropriée

Le choix de votre photo est très important dans votre recherche d'emploi
Le choix de votre photo est très important dans votre recherche d'emploi

On le sait, les photos de vacances ou de soirée sont à proscrire. Mais faites également bien attention à la qualité de votre photo. Évitez le visage pixelisé, coupé ou encore les yeux rouges.

Toutefois, n'oubliez pas que la photo sur un CV est loin d'être obligatoire. Si vous tenez à en proposer une, choisissez une photo "professionnelle", neutre et sur fond blanc.

5- Vouloir en mettre plein la vue

Les recruteurs reçoivent plusieurs dizaines de CV par jour. Et pour sortir du lot, vous pensiez miser sur une structure originale voire décalée ? A moins de ne vouloir postuler dans la publicité, la communication ou les métiers du web où la créativité et la maîtrise des logiciels de mise en page sont un réel plus, misez sur la sobriété. Faites également attention à la police utilisée ! Tournez vous vers des polices classiques comme Helvetica ou Garamond.

Aussi, n'oubliez pas qu'un CV classique se structure en rubriques (formation, expériences professionnelles, compétences, entre autres) et tient sur une page A4 - qui plus est pour un jeune diplômé qui, sauf exception, n'a pas des années d'expérience.

6- Faire l'impasse sur l'accroche

Généralement boudée des jeunes diplômés, l'accroche a pourtant grandement sa place sur votre CV. C'est notamment l'occasion de vous démarquer et de mettre l'accent sur un élément clé de votre profil. Attention toutefois, l'accroche doit être courte, directe et se place toujours en tête de votre CV. "Deux ans d'expérience dans le rédaction web, dont un an dans un titre américain" ou encore "Polyglotte : anglais, espagnol, chinois" en sont des exemples.

Et, si jamais vous postulez à une offre d'emploi, n'oubliez pas de mentionner dans cette accroche le titre du poste. Cela permettra au recruteur de savoir pourquoi vous postulez, d'un simple coup d'oeil.

7- Des coordonnées fantaisistes

Vous n'en avez sûrement pas conscience mais votre adresse mail en dit long sur votre professionnalisme. Alors, évitez les adresses mails un peu trop personnelles ou fantaisistes quand vous êtes en recherche d'emploi ! Préférez des coordonnées sobres, comme "prénom.com@mail.com".

La suite de chiffres comme "julie.louvet9635@mail.com" est également à bannir, tout comme les adresses trop longues. Si cette maladresse n'est pas forcément rédhibitoire, elle peut vous décrédibiliser.

8- Un CV truffé de fautes d'orthographe

Relisez-vous toujours attentivement pour éviter les fautes d'orthographes. Si certains recruteurs peuvent être tolérants, pour d'autres, une simple faute peut réduire à néant vos chances de décrocher un premier entretien.

Pour être certain que votre CV est exempt de fautes d'orthographe, n'hésitez pas à le faire relire par une ou deux personnes.

9- Ne pas choisir le bon vocabulaire

Faites des recherches sur l'entreprise ciblée pour utiliser le vocabulaire adéquat dans votre CV
Faites des recherches sur l'entreprise ciblée pour utiliser le vocabulaire adéquat dans votre CV

Lorsqu'un recruteur parcourt votre CV, il va s'attendre à retrouver certains termes propres à des compétences clés et représentatives de son entreprise. Pour vous y aider, analysez bien les termes qui ressortent sur le site de l'employeur ou bien dans l'offre d'emploi, pour les utiliser à votre tour. Votre candidature sera alors en parfaite adéquation avec l'entreprise.

10- Omettre de présenter les sociétés inconnues du grand public

Parmi vos expériences professionnelles, certaines ont sans doute été effectuées dans des entreprises peu connues. Sachez qu'un employeur n'ira jamais chercher lui-même le domaine d'activité des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé. C'est à vous de le lui dire. Alors, à côté de chaque société, mentionnez le domaine d'activité, la ville où elle se situe ainsi que le poste occupé.

11- Ne pas décrire ses compétences

Vous maîtrisez InDesign, Photoshop ou tout autre logiciel ? C'est très bien, mais le mentionner dans la rubrique "compétences" de votre CV est loin d'être très parlant pour le recruteur. Précisez plutôt le type d'usage avec le logiciel en question mais également les versions utilisées.

Idem pour les langues. La mention "lu, parlé, écrit", si elle est très courante, veut pourtant tout et rien dire en même temps. Préférez plutôt des termes tels que "débutant", "intermédiaire" ou "confirmé". Mieux encore, vous avez passé le TOIC ? Mentionnez-le ! Certains recruteurs y sont très sensibles.

12- Mentionner sa vie privée

En pensant sans doute impressionner ou sortir du lot, certains jeunes diplômés mentionnent des éléments de leur vie privée qui pourraient bien les handicaper. Par exemple, nul besoin de préciser si vous êtes célibataire ou en couple. Encore moins si vous êtes déjà maman alors que vous venez de quitter les bancs de l'école. Même cas de figure en ce qui concerne vos opinions religieuses, politiques ou morales. En plus de pouvoir donner lieu à de la discrimination, ces informations n'ont pas leur place sur un CV, ni lors d'un entretien d'embauche.

Par contre, mentionner votre implication dans une association ou une ONG témoigne de votre altruisme et de votre engagement. Les carrières sportives sont en général également valorisées car elles démontrent votre persévérance et votre détermination. Les activités créatives aussi peuvent trouver leur place sur votre CV. A vous de trouver celle que vous souhaitez mettre en avant.

Si malgré tous ces conseils, vos nombreux mails ne débouchent pas sur un entretien, ne vous laissez pas abattre: d'après une ancienne étude du cabinet Deloitte, un jeune diplômé envoie en moyenne 27 CV avant de trouver un emploi.