CV : quelles sont les meilleures polices d'écriture à utiliser ?

CV : quelles sont les meilleures polices d'écriture à utiliser ?
CV : quelles sont les meilleures polices d'écriture à utiliser ?
Lorsque l'on postule à un emploi, le CV est censé refléter le meilleur de nous-même : sérieux, professionnel et d'une sobriété à toute épreuve. C'est pourquoi il est primordial, au même titre que le peaufinage des rubriques "compétences" ou "expériences", de choisir la police de caractère pour son curriculum vitae. Mais quelles sont les meilleures à utiliser ?
A lire aussi

S'il y a bien une police d'écriture que les postulants à un emploi ont le devoir de choisir avec soin et attention, c'est bien celle de leur CV. Reflet de leur personnalité, elle doit mettre en valeur leur parcours professionnel et prouver leur motivation.


Mais quelles sont donc les polices d'écriture à privilégier pour renvoyer la meilleure image de soi-même ? Bloomberg s'est penché sur la question et demandé à trois mordus de typographie de donner leur avis sur les polices généralement utilisées par les candidats.

Helvetica renvoie une image de soi "professionnelle, enjouée, honnête"

Pour les trois pros de la typographie interrogés par Bloomberg , Helvetica a tout de la police de caractère idéale pour un CV. "Helvetica est sans tracas, c'est une police qui ne penche pas vraiment dans un sens ou dans un autre. Elle fait professionnelle, enjouée, honnête", estime le directeur artistique Brian Hoff, qui ajoute que c'est sans doute la police de caractère la plus "business friendly".


Il existe de très nombreuses polices sans-sérif (c'est-à-dire sans empattement – ces "pieds" qui ornent les lettres quand on écrit par exemple en Times New Roman) qui ressemblent à Helvetica. Mais, pour les trois experts, mieux vaut s'en tenir à la police originale. D'ailleurs, notent-ils, hormis si vous postulez dans le graphisme ou la conception, il est très improbable que les RH remarquent qu'il s'agit d'une police d'imitation.


Une exception toutefois : la police Proxima Nova. Plus douce, moins raide que sa cousine Helvetica, cette police d'écriture fait l'unanimité auprès des trois experts. Mais, si vous souhaitez l'utiliser, il faudra débourser 26,99 euros. Un peu cher, quand on sait qu'Helvetica est disponible gratuitement dans le Pack Office.

Garamond est facile à lire, Times New Roman est à oublier

Autre police d'écriture évoquée : Garamond. Pour les experts, c'est celle à utiliser si on a du mal à faire tenir toutes ses expériences professionnelles sur une seule page. "Garamond est lisible et facile à suivre pour l'oeil", juge Matt Luckhurst, directeur créatif chez Collins, un cabinet de conseil pour les marques basé à San Francisco.


En revanche, pas question de rédiger son CV avec ce bon vieux Times New Roman. Guindée, voire totalement désuète, cette police a aussi pâti du fait qu'elle a longtemps été la police de caractère par défaut sur Word. Elle risquerait donc d'envoyer le mauvais signal au recruteur, en lui donnant l'impression que vous n'avez pas personnalisé du tout votre CV. "Utiliser Times New Roman, c'est comme venir en entretien en pantalon de survêtement", affirme Brian Hoff.

Les polices à bannir : Courrier et Comic sans ms

Autre police à zapper définitivement ? Zapfino, "difficile à lire" et pas du tout adaptée à un curriculum vitae, mais aussi Courrier, qui donne la désagréable impression que vous avez tapé votre candidature à la machine à écrire. Enfin, la ringarde Comic sans ms est aussi à proscrire, "sauf si vous postulez pour une école de clown", prévient Brian Hoff.