Kate Winslet se confie sur ses fuites urinaires, les femmes la remercient

Kate Winslet lors d'une avant-première
Kate Winslet lors d'une avant-première
Lors d'une interview à la télévision anglaise, l'actrice Kate Winslet a révélé qu'elle souffrait d'incontinence urinaire après avoir eu trois enfants. Un témoignage qui lui a valu la reconnaissance de nombreuses femmes atteintes du même trouble, encore considéré comme tabou.
A lire aussi

Elle a beau être une des actrices les plus glamour d'Hollywood, Kate Winslet n'en est pas moins une femme normale, comme elle l'a encore démontré récemment. Invitée lors d'un talk-show à la télévision anglaise, la star anglaise a en effet confié sans rougir qu'elle souffrait d'incontinence urinaire après avoir eu trois enfants.

"Je ne peux plus sauter sur un trampoline, je fais pipi dans ma culotte. C'est terrible, surtout quand on porte une jupe", a déclaré l'actrice âgée de 40 ans, qui a donné naissance à son dernier enfant fin 2013. Avant d'ajouter, non sans humour : "Vous savez, c'est ce qui arrive quand vous avez eu plusieurs enfants. C'est dingue. Deux éternuements ça va, au troisième, bonjour les dégâts."

L'honnêteté de Kate Winslet lui a valu les remerciements de nombreuses Anglaises souffrant de la même affection qui ont témoigné auprès du Daily Mail au sujet de leur propre incontinence et des problèmes que cela leur pose au quotidien."C'est très important d'en parler car beaucoup de femmes en font l'expérience", explique au Daily Mail Sadia Sindhu, 34 ans et mère de trois enfants. "Avant que cela ne m'arrive, je ne me rendais pas compte qu'autant de femmes souffraient de ce trouble, même chez les plus jeunes.", poursuit-elle.

Pour Zarine Bedford, qui souffre de fuites depuis ses vingt ans, "les stars parlent de tout de nos jours, que ce soit de sexe ou de règles mais je ne me souviens pas d'une célébrité ayant abordé aussi ouvertement l'incontinence urinaire." Et d'ajouter : "C'est génial que des femmes d'influence puissent parler aussi naturellement de ce trouble".

Alors qu'une Anglaise sur trois âgée de plus de 18 ans souffre d'incontinence urinaire, ce trouble est en effet encore associé dans l'inconscient collectif à la vieillesse. Dans la majorité des cas, les problèmes commencent cependant pendant la première grossesse ; les changements hormonaux et le poids du bébé sur la vessie ont tendance à provoquer le relâchement du périnée et l'accouchement met également à rude épreuve les muscles contrôlant la miction.

C'est pour cette raison que de nombreuses femmes ayant eu un ou des enfants connaissent des fuites urinaires quand elles éternuent, portent un poids trop lourd ou font du sport. Pour y remédier, on conseille vivement aux femmes de suivre des séances de rééducation du périnée destinées à redonner du tonus à ce muscle essentiel après leur accouchement. Plus généralement, il est recommandé à toutes les femmes de pratiquer régulièrement des exercices de Kegel pour renforcer leur plancher pelvien.