La Californie adopte le Fair Pay Act, loi ultra-progressiste en matière d'égalité salariale

Le gouverneur de Californie Jerry Brown a adopté hier le Fair Pay Act, qui garantit l'égalité salariale entre femmes et hommes.
Le gouverneur de Californie Jerry Brown a adopté hier le Fair Pay Act, qui garantit l'égalité salariale entre femmes et hommes.
L'État de Californie a adopté mardi 6 octobre le Fair Pay Act, une loi garantissant de fortes protections en matière d'égalité de rémunération entre femmes et hommes. Très attendue, la mesure a été saluée à Hollywood, où les inégalités salariales entre les actrices et leurs homologues masculins sont frappantes.
A lire aussi

Le 6 octobre 2015 restera une date historique pour les défenseurs californiens de l'égalité salariale entre femmes et hommes. Hier, a en effet été adopté à l'unanimité le Fair Pay Act, l'une des lois américaines les plus progressives en matière d'égalité professionnelle : elle oblige désormais les employeurs à prouver que tout écart de rémunération entre les travailleurs est dû à des facteurs tels que le niveau de compétence ou l'ancienneté, et non à une quelconque discrimination liée au sexe ou à l'origine. En outre, la législation protège maintenant les travailleurs contre les représailles s'ils partagent le montant de leur salaire ou posent des questions sur la rémunération de leurs collègues.

"Soixante-six ans après le passage de l'Equal Pay Act en Californie, de nombreuses femmes continuent de gagner moins d'argent que les hommes qui font un travail identique ou similaire, a déclaré le gouverneur de Californie Jerry Brown dans un communiqué après la signature du projet de loi. Ce projet de loi est une autre étape vers la fermeture de l'écart salarial persistant entre les hommes et les femmes."

À travail égal, salaire égal

"Ceci est un jour mémorable pour la Californie, et il est attendu depuis longtemps. Je tiens à remercier le gouverneur pour son soutien et pour la signature de ce projet de loi. L'égalité de rémunération est non seulement la bonne chose pour les femmes, mais c'est aussi une bonne chose pour notre économie et pour la Californie. Aujourd'hui, la Californie mène la nation toute entière en montrant comment il peut être fait", a déclaré dans un communiqué la sénatrice démocrate Hannah Beth-Jackson, qui a porté le projet de loi devant le Congrès après la publication d'une étude sur les inégalités salariales aux États-Unis, qui persistent encore malgré la signature de l'Equal Pay Act.

Aujourd'hui, les femmes américaines continuent de percevoir 78 cents pour chaque dollar gagné par un homme. L'écart de rémunération entre les sexes est encore plus criant pour les femmes de couleur. Selon une étude menée l'an dernier par le think tank Center for American Progress, les femmes hispaniques n'ont gagné en 2013 que 54% du salaire des hommes blancs, tandis que les femmes noires perçoivent 64 cents sur un dollar gagné par un homme blanc.

Une décision saluée à Hollywood

Du côté de Hollywood, le projet de loi a été salué comme une percée majeure pour les droits des femmes par des actrices ayant publiquement pris position pour l'égalité salariale. Parmi elles, Geena Davis, qui a exprimé sa reconnaissance dans un communiqué. "Au nom des plus de 19 millions de femmes et de filles vivant en Californie, je remercie le gouverneur Brown et les membres courageux de la législature de la Californie pour montrer qu'un vrai progrès pour combler l'écart salarial entre les sexes est possible."

La comédienne Patricia Arquette, qui avait tenu un vibrant plaidoyer pour l'égalité salariale lors de la dernière cérémonie des Oscars, a aussi salué l'adoption du projet de loi, qui a bénéficié d'un "soutien bipartisan car les femmes soutiennent les familles et tirent notre économie. Il s'agit d'une étape cruciale dans reconnaissance des femmes de Californie comme égales aux hommes."