Le man bun est-il dangereux pour l'homme ?

Le man bun serait-il en train de vivre ses dernières heures ? Alors qu'il n'y a qu'à descendre dans la rue pour croiser un mâle coiffé de ce petit chignon savamment négligé, un article rapporte que les cas de calvities se multiplient suite au port quotidien de cette coiffure.
A lire aussi

Qu'ont en commun Jared Leto, Colin Farrell, Leonardo DiCaprio, Kit Harington et Jake Gyllenhaal ? Une carrière qui fait rêver d'abord, un physique avantageux ensuite, mais aussi et surtout, une passion immodérée pour le man bun. Ce petit chignon de danseuse négligé d'abord apparu sur la tête des Parisiennes et de toute bonne modeuse qui se respecte s'est peu à peu vu réapproprier par les hommes. La tendance capillaire est telle que même des comptes Instagram sont dédiés à ces beaux gosses un-peu-hipster-un-peu-débraillés qui portent leur man bun avec fière allure. Oui mais voilà, d'après un récent article paru sur le site américain Mic.com , la coiffure pourrait en fait être mauvaise pour la santé.

La dermatologue Sabra Sullivan évoque ainsi l'alopécie par traction, soit un phénomène qui désigne l'accélération de la chute de cheveux au niveau des tempes et de la zone frontale. La cause peut notamment être liée au port quotidien de coiffures telles que la queue de cheval et le chignon. On comprend donc assez vite pourquoi ce problème touche de plus en plus fréquemment les hommes. La dermatologue explique :

"Ils font peser sur le follicule pileux une force que le cheveu n'est pas prêt à tenir. L'alopécie par traction est de plus en plus commune chez les hommes, et le man bun n'y est pas pour rien".

Un phénomène bien connu des femmes africaines

Si l'alopécie par traction peut autant toucher les hommes que les femmes, elle est néanmoins assez courante chez les Africaines. Ces dernières ayant souvent recours aux tissages, box braids et autres tresses plaquées, elles sont donc plus enclines à faire peser un poids trop lourd sur leurs cheveux. Problème, si la perte du cheveu peut être temporaire, il se peut aussi que le follicule pileux finisse par être complètement détruit. Dans ce cas-là, les cheveux ne repoussent plus et une calvitie se forme sur le haut du crâne et autour des tempes.

La seule solution pour contrer ce problème capillaire ? Y aller mollo sur la façon dont on serre ses cheveux. Seandee Gayden, une coiffeuse spécialiste en tissage et tresses indique : "J'ai moi-même des tresses et je ne suis pas chauve. Il faut juste qu'elles ne soient pas serrées à l'excès et que la personne qui s'en occupe le fasse correctement". Même son de cloche du côté de chez la dermatologue : "Il y a beaucoup d'hommes qui portent des man bun et qui ne se retrouvent pas avec l'alopécie par traction. L'idée est de ne pas le porter trop serré. Vous ne voulez pas avoir recours à la transplantation plus tard".

Quand la tresse met K.O le man bun

Tandis que les spécialistes mettent en garde les hommes contre le port trop serré du man bun, le site Elite Daily rapporte qu'il ne faut pas trop s'inquiéter puisque le petit chignon est en train d'être remplacé par... la tresse africaine. Sur Instagram, ils sont ainsi de plus en plus nombreux à dévoiler leurs man braid, soit une coiffure plutôt jolie mais qui a quand même un sacré tort : tirer à mort sur le follicule pileux. Messieurs, si vous nous lisez, nous vous recommandons d'alterner entre les cheveux attachés (mais de façon pas trop serrée n'est-ce pas) et la crinière libérée. C'est de votre avenir capillaire dont il est question.