Le "slime" dangereux pour les enfants ? Des parents alertent

Le slime, la pâte gluante qui inquiète les parents
Le slime, la pâte gluante qui inquiète les parents
Véritable phénomène sur le web et dans les cours de récréation, le slime, une pâte gluante à réaliser soi-même, inquiète les parents. Et pour cause, certains produits souvent utilisés dans les tutoriels peuvent causer des brûlures.
A lire aussi

Il est partout sur Facebook, entre une recette facile et une vidéo LOL. Lui, c'est le slime, une pâte gluante à réaliser chez soi qui n'est pas sans rappeler l'affreux ectoplasme vert qui menait la vie dure aux chasseurs du film SOS Fantômes sorti en 1984. Le slime - ou pâte à prout en français - a commencé à faire parler de lui aux États-Unis fin 2016. En quelques mois, la tendance DIY s'est transformée en véritable phénomène du web et fait à présent aussi bien rêver les enfants que les adultes adeptes des loisirs créatifs. Il faut dire qu'en plus d'être facile à réaliser, le slime entre pile dans la tendance des licornes et des sirènes. Grâce à des colorants alimentaires bien choisis et quelques paillettes, la pâte élastique prend rapidement des allures de pâtisserie pour Petit Poney.

Oui mais voilà, si le slime permet aux enfants de s'amuser, il peut être beaucoup plus nocif qu'un atelier pâte à sel. Car dans les milliers de tutoriels que proposent YouTube, nombreux sont ceux qui conseillent de réaliser du slime avec du borax, un composé chimique présent dans de nombreux produits ménagers. Vendu généralement sous forme de paillettes ou de poudre incolore, le borax peut déclencher des allergies, des brûlures, des maux de gorge et des saignements de nez. En cas d'indigestion, il peut même causer des vomissements, des convulsions, ou de la diarrhée. Mais ces risques sont malheureusement rarement cités dans les tutos et une petite fille britannique en a récemment fait les frais.

Ainsi, comme le rapporte The Independent, Rebekha D'Stephano, une maman habitant à Manchester, a voulu faire plaisir à sa fille Deejay en lui achetant de quoi réaliser du slime. Sur Facebook, elle explique : "Ça a commencé avec des cloques, puis sa peau a pelé. Maintenant, elle est brûlée à cause des produits chimiques. Trois semaines après cette histoire, l'hôpital vient de nous annoncer que nous allons devoir peut être envisager la chirurgie. Les vidéos YouTube ne donnent aucune mise en garde. Ma fille souffre énormément mais elle tente de rester forte malgré tout".

Malheureusement, la petite Deejay n'a pas été la seule victime du slime. Une petite Américaine de 11 ans a également été sévèrement brûlée aux mains. Dans un reportage diffusé sur WCVB, sa mère a expliqué se sentir "extrêmement mal", ajoutant : "J'ai l'impression d'être la pire des mères".

Interrogé par The Independent, le Dr. Robin Jacobson, pédiatre au NYU Langone Medical Center, a indiqué qu'il était impératif de ne pas reproduire les recettes impliquant du borax, même si on se lave parfaitement les mains après : "Quand vous mixez toutes les substances ensemble, le borax peut s'évaporer dans l'air et irriter vos voix respiratoires. Si les enfants mettent les mains dans la bouche par erreur, cela peut être toxique".

Comment réaliser un slime sans borax ?

La bonne nouvelle c'est qu'il est possible de se laisser prendre au jeu sans risquer de subir des brûlures ou des allergies. Le tuto ci-dessous propose ainsi de réaliser du slime avec des produits non toxiques (colle blanche, mousse à raser et solution pour lentilles de contact). Idéal pour les petits et les grands adeptes du DIY.

Slime : recette sans borax