Les femmes indiennes sont-elles moins en sécurité que les vaches ?

Des masques de vache pour dénoncer la violence contre les femmes indiennes
Des masques de vache pour dénoncer la violence contre les femmes indiennes
En Inde, la vache, sacrée pour les Hindous, est mieux protégée que les femmes.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...

Dans la rue, sur une barque, dans un marché, dans leur salon. Rien que de l'ordinaire pour les femmes que prend en photo Sujatro Ghosh, un artiste indien. Si ce n'est que celles-ci portent une tête de vache, animal sacré en Inde.

Dans cette série de photos diffusée en juin 2017 sur son compte Instagram, le photographe de Calcutta met en avant les luttes qui se font jour en Inde ces dernières années. L'insécurité criante pour les femmes qui, malgré de sordides faits divers, ne s'arrange pas. Mais aussi la montée des violences contre certaines minorités au nom de la protection des vaches sacrées.

"Mon art vient d'une forme de contestation. Dans mon pays, les Vaches sont plus importantes que la vie d'une femme en sécurité. (référence : la majorité des Hindous voit la vache comme un animal sacré et lui voue un culte alors que la majorité des musulmans en consomme au quotidien.) Le débat est sans fin, "faut-il la manger ou la vénérer?" [...]. Pourquoi ne pas laisser les gens décider de ce qu'ils veulent manger. Je vais photographier des femmes de plusieurs parties de la société. C'est une forme silencieuse de contestation qui commence à l'India Gate, l'un des lieux les plus visités d'Inde."

Lire la suite sur le HuffPost