Les heures supplémentaires favorisent-elles la réussite professionnelle ?

Les heures supplémentaires favorisent-elles la réussite professionnelle ?
Les heures supplémentaires favorisent-elles la réussite professionnelle ?
Enchaîner les heures supplémentaires au travail dans l'unique but de se faire bien voir par nos supérieur·e·s et/ou de donner un coup de pouce à notre carrière n'est pas forcément la meilleure stratégie.
A lire aussi

Rester au bureau jusqu'à pas d'heure pour accroître notre productivité est devenue monnaie courante dans de nombreuses entreprises. Une stratégie efficace pour gagner des points auprès de notre hiérarchie et prendre du galon ? Pas nécessairement, d'après les chercheurs britanniques Argyro Avgoustaki et Hans Frankfort, professeurs à la Business School de Londres et auteurs d'une nouvelle étude sur le bien-être et la productivité au travail.

Selon ces experts, accumuler un nombre d'heures supplémentaires important ne garantit pas notre ascension professionnelle. Pour étayer ces propos, les professeurs se sont basés sur les données de 51 895 employé·e·s européen·ne·s issues de deux enquêtes menées par Eurofound entre 2010 et 2015. Ils ont comparé les profils et évolutions de ces employé·e·s selon les trois critères suivants : les perspectives d'évolution au sein de l'entreprise, la sécurité de l'emploi et la reconnaissance professionnelle.

L'autonomie favorise le bien-être au travail

Le diagnostic est sans équivoque : "Un effort de travail plus important est associé à un bien-être réduit et à des résultats inférieurs liés à la carrière", constatent les auteurs de l'étude. "Nous avons été quelque peu surpris de constater que l'effort de travail, qu'il s'agisse d'heures supplémentaires ou d'intensité de travail, ne prédisait aucun résultat positif pour les employé·e·s", expliquent les chercheurs au site américain The Insider.

Ce résultat s'explique, d'après les auteurs de l'étude, par une augmentation du stress et de la fatigue, ce qui in fine altère l'implication du salarié dans son travail et compromet ses chances d'évolution.

Pour pallier cet effet contre-productif, les auteurs de l'étude préconisent une plus grande liberté dans l'emploi du temps des employés. "Les salariés qui ont plus de liberté dans l'organisation de leur travail ont un taux de stress moins élevé, sont plus satisfaits professionnellement et sont davantage impliqués", concluent-ils.

Trop travailler nuit à votre santé

Les chercheurs rappellent par ailleurs que trop travailler nuit considérablement à notre santé. Stress, burn-out professionnel, risque d'accidents cardiovasculaires accrus... La littérature scientifique recense de nombreuses études prouvant qu'un rythme de travail trop soutenu engendre des problèmes de santé à court et à long terme.

Voici donc une bonne raison de lever le pied et de s'accorder du temps pour se ressourcer.