Les selfies de cette instagrammeuse lui ont sauvé la vie

Mélanome : les selfies de cette instagrammeuse lui ont sauvé la vie
Mélanome : les selfies de cette instagrammeuse lui ont sauvé la vie
Cloe Jordan, une jeune femme de 21 ans, a consulté un médecin en découvrant un grain de beauté suspect après avoir posté une photo d'elle en maillot de bain. Elle raconte son histoire sur Instagram pour sensibiliser sur l'importance de surveiller sa peau.
A lire aussi
Rejoué : cette association écolo donne une seconde vie aux jouets
News essentielles
Rejoué : cette association écolo donne une seconde vie...

Tout est parti d'un post Instagram. Alors qu'elle admire un de ses selfies pris sur la plage en bikini, la jeune Britannique Cloe Jordan âgée de 21 ans remarque que son grain de beauté au-dessus de son ventre avait changé de couleur et de forme. Si elle ne s'inquiète pas tout de suite, elle finit néanmoins par consulter un médecin pour se le faire retirer. Mais une très mauvaise surprise attend la jeune femme : son grain de beauté est en fait un mélanome, une tumeur maligne qui constitue l'un des deux cancers les plus sévères de la peau. "Après plusieurs examens, on a découvert que c'était un mélanome. J'étais choquée", a confié la jeune femme au Daily Mail.

La jeune Anglaise a raconté son expérience personnelle sur son compte Instagram, afin de sensibiliser aux risques de s'exposer en plein soleil. Dans un long post, l'instagrammeuse explique qu'elle n'avait en premier lieu pas eu l'intention de poster quoique ce soit sur le réseau social, mais que la vue de son corps transformé par la maladie l'avait poussée à le faire.

"Je n'ai jamais été une grande adepte des transats et des séances de bronzage, mais il m'est arrivé de le faire quelques fois. Sérieusement, les gars, 10 minute de bronzage sur un transat, cela ne vaut vraiment le coup. Prenez plutôt soin de votre peau !", a écrit cette dernière. "Aujourd'hui, je peux juste dire que mes selfies en bikini ont sauvé ma vie", conclut-elle.

Cloe Jordan a subi une opération en mars dernier. A ce jour, elle suit encore un traitement. "J'ai reçu beaucoup de messages de soutien depuis que j'ai raconté mon histoire sur le net. Beaucoup de filles m'envoient des photos de grains de beauté qui les inquiètent. Je conseille à tous ceux qui sont dans cette situation de consulter un médecin : mieux vaut prévenir que guérir", a expliqué la jeune femme au Huffington Post.

Les femmes plus touchées que les hommes

Selon des données de l'Institut national du cancer (Inca), le mélanome touche un peu plus de femmes (53 %) que d'hommes (47 %). L'âge moyen du diagnostic est de 56 ans. Toujours d'après l'Inca, il s'agit du cancer qui enregistre le taux d'incidence le plus élevé en France, avec 10 % de nouveaux cas par an depuis 50 ans.