M. Pokora explique l'origine de son pseudo (Vidéo)

M. Pokora face à Thierry Demaizière
M. Pokora face à Thierry Demaizière
Alors qu'il vient tout juste de sortir son nouveau clip "Mieux que nous" avec Soprano, M Pokora est revenu sur les débuts de sa carrières d'artiste et les échecs qui l'accompagnent. Le chanteur en a profité pour en dire un peu plus sur l'origine de son nom de scène.
A lire aussi

Instant confidences pour M. Pokora. Invité de l'émission Sept à huit sur TF1, l'interprète de "Elle me contrôle" a accepté de revenir sur le début de sa carrière de chanteur, ponctuée d'énormes succès mais aussi d'échecs. Celui qui se voit comme un exemple du "Tout est possible" s'est notamment attardé sur son pseudo, directement lié à son état d'esprit en tant qu'artiste.

En effet, M. Pokora se nomme en réalité Matthieu Tota. Le gagnant de Popstars a pourtant décidé, à ses débuts, d'opter pour un autre nom comme il l'a expliqué à Thierry Demaizière : "Je suis d'origine polonaise et 'Pokora' ça veut dire 'humilité' en polonais. Et quand on a gagné Popstars, on avait une nounou. Elle m'a dit 'La chose la plus importante si tu es amené à durer, c'est de rester humble, de ne pas oublier d'où tu viens. Tous les gens que tu croises en montant, tu les recroiseras en descendant'."

Le chanteur semble avoir bien retenu la leçon et s'efforce de l'appliquer dans sa vie de tous les jours. "C'est aussi se dire que tout peut s'arrêter, que tout va très vite dans un sens comme dans l'autre", poursuit l'homme de 29 ans qui ne cesse d'être sollicité en dehors de la musique.

Un constat d'autant plus important que M. Pokora en a fait l'expérience après la sortie, en 2008, de son album MP3. "Je m'attendais à être soutenu par la presse, qu'elle se dise 'On a enfin un petit gamin qui a réussi à travailler avec les plus gros producteurs américains, on va le pousser.' Et à ce moment-là, j'ai l'impression que mon ambition a été prise pour de la prétention, explique le chanteur. Je ne me suis jamais dit que c'était fini. La seule chose que je me suis dit c'est 'Il va falloir que tu ais les reins solides, parce que là, il va falloir accepter de repartir en bas, à la première marche et de tout reconstruire". Découvrez l'interview en vidéo.

M. Pokora dans Sept à huit sur TF1