10 maillots de bain éthiques pour un été écoresponsable

10 maillots de bain éthiques pour un été écoresponsable
10 maillots de bain éthiques pour un été écoresponsable
Sur quelle marque miser pour se procurer un bikini plus respectueux de l'environnement ? Voici 10 griffes spécialisées qui font de la mode éthique leur cheval de bataille.
A lire aussi

Les maillots de bain figurent parmi les vêtements les plus polluants. Leur matière synthétique, qui permet de sécher rapidement et de réduire la friction du tissu dans l'eau, nécessite des produits chimiques nocifs pour l'environnement. Et sont surtout composées de plastique, dont de fines particules finissent dans l'océan dès qu'on les lave. Ces micro-plastiques finissent le plus souvent dans l'estomac des mammifères marins ou des poissons, rappelle Slate.

Pour pallier ce fléau et éviter au maximum ce drame écologique, si les matières de maillots de bain entièrement biodégradables n'existent pas encore, des alternatives plus écoresponsables sont mises en place par de nouvelles enseignes. Comme le recyclage de déchets marins par exemple (type filets de pêche ou bouteilles plastiques trouvées au large de la Méditerranée).

On a dressé la liste de dix marques qui oeuvrent pour élaborer des bikini et une-pièces plus éthiques, pour un été écolo.

1- Posidonie

Maillot de bain Posidonie.
Maillot de bain Posidonie.

La posidonie est une plante à fleurs que l'on trouve beaucoup dans les eaux méditerranéennes. "Tout comme l'olivier est le symbole de la Méditerranée continentale, la posidonie est le symbole de la Méditerranée sous-marine", poétise Lauren, créatrice de la marque sur son site. La jeune femme conçoit de petites collections de maillots de bains (bikinis ou une-pièces) destinés à épouser chaque mouvement, pour un confort optimal.

Les modèles sont confectionnés dans un tissu réalisé à partir de filets de pêche récupérés au large de l'Italie, de la France et du Portugal, puis "upcyclés" avec de l'élasthanne pour en faire un matériau doux, recyclable et résistant. Ils sont ensuite assemblés à Porto, au Portugal, dans une petite entreprise familiale "au savoir-faire d'exception".

Le coup de coeur de Terra : le une-pièce 1.0, en rouge babala, 122 euros.

2- Ada Perlu

Le maillot de bain Ada Perlu.
Le maillot de bain Ada Perlu.

Les fondatrices d'Ada Perlu se sont rencontrées lorsqu'elles habitaient en Indonésie. Bordelaise et Martiniquaise d'origine, elles y sont "témoins des conditions de travail médiocres des employés de certains usines et l'incapacité pour la plus part des entreprises à les corriger", explique leur site. Elles décident de lancer leur propre marque en collaboration avec des artisan·e·s locaux·ales autour du batik, le tissu indonésien emblématique, dans de bonnes conditions sociales.

Aujourd'hui, elles proposent un concept unique : que chaque produit, réalisé en fibres naturelles, soit multi-fonction. "Qui n'a jamais rêvé de pouvoir porter de la lingerie en maillot ou un maillot en lingerie ? Qui n'a jamais rêvé de pouvoir réutiliser ses packagings en boite à bijoux ?", interrogent-elles. Le plus : elles réutilisent toutes leurs chutes de tissu dans une démarche zéro déchet.

Le coup de coeur de Terra : le bas brésilien Ombak, 29,90 euros, et le haut triangle volant, 40,90 euros.

3- Balzac Paris

Le maillot de bain Balzac Paris.
Le maillot de bain Balzac Paris.

Balzac Paris met un point d'honneur à s'assurer que chaque étape de sa chaîne de production soit éthique et responsable. Des tissus soigneusement choisis ou récupérés (ses Collections responsables sont entièrement confectionnées à partir de chutes) aux mains expertes qui assemblent les pièces (la marque travaille uniquement avec des entreprises labellisées GOTS, pour Global Organic Textile Standard, une certification reconnue), chaque détail compte.

Le maillot de bain Eclipse, l'un de ses produits phares, est fabriqué à partir d'Econyl®, un polyamide recyclé et recyclable réalisé à base de déchets marins tels que des filets de pêches ou des bouteilles. "Sa production réduit de 80 % les émissions de C02 par rapport au polyamide conventionnel et permet de réduire le volume de déchets plastiques dans nos océans", assure la griffe. Et sa coupe est tout aussi convaincante.

Le coup de coeur de Terra : le une-pièce Eclipse, 110 euros.

4- allSisters

Le maillot de bain allSisters.
Le maillot de bain allSisters.

"allSisters est née de notre profonde admiration pour l'océan et la culture des sports nautiques, et rend hommage au pouvoir de transformation de la nature ainsi qu'au lien particulier qui existe entre toutes les femmes et mère nature". La marque barcelonaise annonce la couleur : sa priorité est au respect de l'environnement.

Elle garantit donc que ses modèles (élégants, en plus du reste) soient exclusivement fabriqués à partir de tissus OEKO-TEX®, une distinction qui s'assure des conditions de travail et de traitement des textiles, pour un résultat éthique. allSisters vise également à produire des maillots de bain plutôt abordables, "car la mode écoresponsable ne devrait pas être un luxe, mais un choix accessible pour tout le monde".

Le coup de coeur de Terra : le bikini Erato, 48 euros le haut, 45 le bas.

5- Maline Bodywear

Le maillot de bain Maline Bodywear.
Le maillot de bain Maline Bodywear.

La volonté de Maline Bodywear : créer des maillots de bain écoresponsables pour toutes les femmes, sans se cantonner aux tailles standards. La marque propose des modèles allant du 34 au 48, dont la production "tend vers le zéro déchet" s'enthousiasment-elles. Des pièces qui subliment toutes les morphologies, et des tissus ultra-confortables (de l'Econyl®, ici aussi).

Côté confection, leur atelier est situé dans le Rhône-Alpes, à 392 kilomètres exactement de leur fabricant de tissu nord-italien. Un procédé qui met en lumière le "retour au vrai, au simple, aux circuits courts", que Pauline Sabattier, la fondatrice de Maline Bodywear, promet dans son manifeste. Bonus : un guide morpho conçu en interrogeant 133 femmes, qui permet de choisir la coupe selon ses besoins.

Le coup de coeur de Terra : le bikini Orakaway Bay, 75 euros le haut et 55 euros le bas.

6- Ultraviolettes

Le maillot de bain Ultraviolettes.
Le maillot de bain Ultraviolettes.

Toutes les pièces signées Ultraviolettes protègent non seulement les adultes et enfants des rayons UV, mais sont aussi élaborées à partir de déchets marins et de polyamide recyclé. Un matériau qui provient des hydrocarbures, admet la marque, mais sa réutilisation permet d'éviter un gâchis considérable et destructeur.

Les coupes sont simples et les couleurs pop, le confort est garanti grâce à un tissu qui permet un maintien sans faille. Et pour ce qui est de la protection solaire, le matériau anti UV UPF50+ "protège délicatement et durablement du soleil", précise le site.

Le coup de coeur de Terra : le une-pièce Brooklyn Agrume, 95 euros.

7- Anja Paris

Le maillot de bain Anja Paris.
Le maillot de bain Anja Paris.

Par souci de transparence, Anja Paris écrit : "Nous ne prétendons pas être 100% écologique, 100% sans défaut, 100% parfait, mais nous faisons de notre mieux pour travailler avec des partenaires qui respectent leurs employés, des tissus de qualité et des matières premières nobles."

Là encore, des maillots de bain réalisés en tissu OEKO-TEX® et dans une usine portugaise où la marque assure que les couturières sont payées convenablement, et où les conditions de travail sont bonnes. Leurs coupes n'ont rien de très original, mais séduisent par l'attention particulière portée aux détails. Intemporel.

Le coup de coeur de Terra : le une-pièce Vertigineux, 105 euros.

8- Luz Collection

Le maillot de bain Luz Collection.
Le maillot de bain Luz Collection.

Luz se revendique de l'éco-design, "la mode de demain" comme l'avance la marque. A travers ses collections, elle met en avant des produits fabriqués en Econyl® ou en coton certifié GOTS, et sans pesticide, sans OGM et sans engrais chimiques "pour un plus grand respect de la Terre et de ceux qui la cultivent". Une promesse alléchante.

En ce qui concerne la gamme swimwear, le choix ne manque pas. Luz dispose de diverses collections colorées ou plus classiques, parfois en collaboration avec des influenceuses. Un style pop qui donne envie d'été, et de vacances, assurément.

Le coup de coeur de Terra : le bikini Marine, haut 50 euros, bas 45 euros.

9- My Marini

Le maillot de bain My Marini.
Le maillot de bain My Marini.

En 2012, Mareen, la fondatrice de My Marini, quitte son travail et achète un aller simple pour la Colombie. Elle y reste sept mois, pendant lesquels elle vit de sa passion pour le surf. La jeune femme réalise cependant que la production d'équipements de surf sont dramatiques : les maillots sont loin d'être écoresponsables et les conditions de travail déplorables. Mareen décide de lancer sa propre marque, pour contribuer à résoudre ce problème.

Huit ans plus tard, elle est à la tête d'une marque éthique qui crée des bikinis aussi esthétiques que pratique pour aller dans l'eau. Et des ensembles de yoga si la session de surf ne suffit pas à nous vider la tête.

Le coup de coeur de Terra : le bikini Glow bush, 120 euros.

10- Cardo Paris

Le maillot de bain Cardo Paris.
Le maillot de bain Cardo Paris.

Une griffe pour les sportives qui veulent allier exercice et écologie. Cardo Paris regorge d'ensembles aux nuances pop et aux détails travaillés (on aime particulièrement la fermeture éclair sur les brassières), et conçoit même des bonnets pour le grand bain, loin des éternels modèles en latex qui arrachent les cheveux (sur le site, une cliente remercie d'ailleurs cette réinterprétation mode).

Pour la qualité, la marque affirme que les tissus sont sélectionnés parmi "les meilleures manufactures françaises et italiennes". Des maillots résistants au chlore et à l'eau salée (idéal pour les nageuses), et des matières sculptantes imaginées pour offrir confort, flexibilité et performance. On prend.

Le coup de coeur de Terra : le deux-pièces Cardomini, haut 119 euros, bas 80 euros.