Ce couple lesbien fait le tour du monde pour promouvoir le mariage gay au Japon

Ce couple veut sillonner le monde pour encourager la légalisation du mariage gay au Japon
Ce couple veut sillonner le monde pour encourager la légalisation du mariage gay au Japon
Misato Kawasaki et Mayu Otaki, deux jeunes Japonaises de 21 et 22 ans, ont décidé de parcourir le monde ensemble. Leur objectif ? Se photographier dans les pays où le mariage gay est autorisé, afin de faire évoluer les mentalités dans leur pays.
A lire aussi
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures répliques aux tweets homophobes
News essentielles
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures...

Misato Kawasaki, 21 ans, et Mayu Otaki, 22 ans, sont deux femmes originaires du Japon qui vivent en couple. Elles préparent actuellement un tour du monde, dans tous les pays où le mariage gay est légalisé.

À travers cette action, les deux jeunes femmes espèrent encourager les personnes LGBT+ à assumer leur identité et les sensibiliser à des questions comme l'interdiction du mariage gay au Japon.

"Avec ce projet, nous voulons remonter le moral de beaucoup de gens et leur dire : vous n'avez pas à avoir honte juste parce que vous êtes une minorité sexuelle", a expliqué Mayu Otaki à la Fondation Thomson Reuters.

"C'est important de s'exprimer, mais à moins que beaucoup de gens ne s'y intéressent, je ne pense pas que la société changera", ajoute-t-elle.

Ce couple sillonne le monde pour encourager la légalisation du mariage gay au Japon
Ce couple sillonne le monde pour encourager la légalisation du mariage gay au Japon

"Je n'avais plus à me mentir à moi-même"

Au Japon, le mariage entre deux personnes du même sexe n'est pas légal, même si dans certaines régions, les couples homosexuels peuvent obtenir un certificat qui leur accorde des droits similaires à ceux des couples mariés.

Présentée comme l'une des plus permissives en Asie envers la communauté gay, la société japonaise souffre toutefois d'un tabou autour des personnes LBGTQ+ qui reste très ancré dans les moeurs .

"Même maintenant, il est difficile de se faire passer pour une lesbienne pour des amies qui ne connaissent pas notre projet. C'est parce que j'ai peur de savoir ce que pense l'autre personne. Mais après mon coming-out, c'est devenu plus facile car je n'avais plus à me mentir à moi-même ou à mes amis", confie Misato Kawasaki à Reuters.

Mariées 26 fois, partout dans le monde

Intitulé "26 mariages", leur projet les emmènera dans des pays comme l'Argentine, le Canada, l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et l'Islande, ou encore Taiwan.

À chaque étape, elles mettront en scène des photos de leurs cérémonies de mariage fictives, qui seront publiées sur les réseaux sociaux. Elles projettent également de diffuser des entretiens avec des militant·es et expert·es LGBTQ+ rencontré·es sur place.

"Pour le moment, les personnes LGBTQ+ ne sont pas familières aux Japonais. Nous aimerions donc que différentes personnes regardent les photos de mariage que nous prenons et que nous mettons sur Instagram, et qu'elles réfléchissent ensuite à la question", précise Misato Kawasaki.

Le couple a lancé une campagne de financement participatif pour financer leur voyage, qui devrait coûter environ 2,07 millions de yens (environ 15 800 euros par personne), selon leurs propres estimations. Elles devraient démarrer leur tour du monde en mars.

Pour faire un don et/ou suivre leur périple, c'est ici.