Le petit guide pour un mariage zéro déchet

Notre guide pour un mariage zéro déchet
Notre guide pour un mariage zéro déchet
En devenant de plus en plus conscient de notre environnement et des efforts à faire au quotidien pour le préserver, on se penche vers des solutions écolo qui collent à toutes les étapes de notre vie. La prochaine : le mariage zéro déchet. Voici notre guide pour une cérémonie garantie sans gaspillage.
A lire aussi

Comme chaque réception, le mariage est un rendez-vous synonyme de beaucoup de déchets. Pour réduire cette surconsommation et prôner une cérémonie - suivie d'une soirée et d'un brunch le lendemain - respectueuse de l'environnement, de plus en plus de couples décident de dire oui au zéro déchet.

Le but ? Miser sur le recyclage, réutiliser, composter et surtout éviter de transformer le maximum de chose en déchet. Que les couples réussissent ou non à atteindre l'objectif zéro déchet, "ils sont certainement plus conscients de l'impact écologique de ce qu'ils font, et ils visent quelque chose qui s'en rapproche le plus possible", déclare Rachel Sylvester, rédactrice du magazine Real Simple, à Bloomberg.

On vous a donc dressé notre petit guide pour un mariage zéro déchet ultra-respectueux de l'environnement.

1- Les faire-parts

On voit de plus en plus de faire-parts en ligne, que ce soit pour les mariages ou les naissances. Un format qui permet de laisser parler notre créativité et d'obtenir une réponse plus facilement. Après, tout est une question de goût. On peut vouloir envoyer le traditionnel carton d'invitation papier. Et pour cette option aussi, il existe des solutions zéro déchet.

Vous pouvez ainsi choisir de réaliser vos faire-parts à partir de papier recyclé, de les imprimer sur du tissu, ou de choisir un papier biodégradable composé de fibres et de graines, par exemple, que vous pourrez par la suite composter. Pour ce qui est de l'encre, la version végétale est également à prioriser.

2- Les tenues

En plus de représenter un achat de vêtement neuf, les tenues de mariage coûtent un bras. Il s'agit d'ailleurs du plus gros budget avec le lieu. Et pourtant, zéro déchet ou pas, les différents styles ne vont pas à tout le monde. On peut trouver une robe de mariée incroyable sur ses amies et pourtant savoir pertinemment qu'on ne ressemblera à rien dedans. Pareil pour le costume, si notre partenaire est un homme et qu'il choisit d'en porter un.

L'alternative ? Miser sur des robes, des combinaisons, des ensembles que vous trouverez en friperie. Il existe des magasins vintage qui rassemblent des robes de créateurs qui seront idéales pour le jour J, et que vous pourrez même reprendre chez un.e couturier.ère pour que la coupe soit parfaite.

Miser sur une robe vintage pour un mariage zéro-déchet
Miser sur une robe vintage pour un mariage zéro-déchet

3- Le lieu

Si le lieu ne génère pas forcément de déchets en lui-même, la façon dont les propriétaires gèrent le recyclage est à prendre en compte. Vous pouvez ainsi vous tourner vers des hôtels ou des résidences qui prônent eux-mêmes un mode de vie écologique, mettent à disposition des toilettes sèches ou s'occupent du compost par exemple.

4- La nourriture et les boissons

Pour éviter un maximum les déchets alimentaires, demandez expressément à chaque invité de confirmer à l'avance sa présence et s'il sera de la partie avec un.e ou plusieurs autres invité.es. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de prévoir de portions en plus qui se transformeront inévitablement en gâchis. Pensez également à cuisiner les restes au brunch du lendemain ! Et disposez le reste dans le compost.

Une fois encore, vous pouvez opter pour un traiteur qui aura à coeur de respecter un maximum l'environnement, et dont les automatismes écolo aideront au bon déroulement de votre mariage zéro déchet.

Pour les boissons, inutile de rappeler que les bouteilles en plastique sont proscrites. On choisit des fûts pour la bière (bio et locale de préférence, comme le vin, que vous pouvez choisir auprès d'un viticulteur qui fonctionne avec des bouteilles en verre recyclé), et on sert le tout dans des éco-cups, les gobelets réutilisables comme en festival, si on préfère éviter de casser des verres classiques.

Une réception zéro-déchet
Une réception zéro-déchet

5- La déco

Un mot d'ordre pour la déco : seconde main ! Allez chiner dans les brocantes, n'ayez pas peur de dépareiller votre vaisselle (c'est tendance), et misez sur des inspirations minimalistes. Les serviettes peuvent être joliment découpées dans de vielles nappes, les guirlandes lumineuses recyclées du Noël de vos parents, et les arrangements floraux - qui n'ont certainement pas besoin d'être excentriques - venir d'un jardin, d'un.e fleuriste, d'une serre avoisinante. Mieux : choisissez des plantes en pot plutôt que des bouquets. C'est plus écolo.

Faites attention à ce qu'il n'y ait pas de polystyrène à l'intérieur, et rappelez-vous qu'une jolie composition à base de fruits et de pétales de fleurs est tout aussi ravissante. Et placez le tout au compost le lendemain.

6- Les cadeaux

Qu'il s'agisse des vôtres ou de ceux que vous réservez à vos invité.es, les cadeaux de mariage peuvent aussi être gérés en mode zéro déchet. En ce qui concerne la première catégorie, demandez des cadeaux consommables, des dons pour une associations qui vous tient à coeur, ou qui sait, une participation pour rendre votre quotidien plus écolo : financement de vélos, d'un véhicule électrique, de panneaux solaires...

Pour ce qui est de leurs présents de remerciement, misez sur des produits locaux type confiture, miel, vin... Et délivrez le tout dans un sac en tissu réalisé par vos soins ou chiné en ligne !

Avec ces conseils, vous pourrez réduire au maximum vos déchets. Le résultat devra certes s'approcher le plus possible du néant, mais il reste toujours quasi impossible de n'en produire aucun, alors pas de culpabilité si vous vous retrouvez avec un bout de tulle en fin de week-end. L'important, c'est d'avoir tout mis en oeuvre pour que rien ne finisse par polluer la nature.