Pourquoi le rouge à lèvres de la footballeuse Marta est un symbole d'empowerment

La joueuse brésilienne Marta Vieira da Silva - Getty Images -
La joueuse brésilienne Marta Vieira da Silva - Getty Images -
Les internautes s'étonnent que le rouge à lèvres de la joueuse brésilienne Marta Vieira da Silva tienne si longtemps. Et s'il fallait y voir un véritable motif d'empowerment ?
A lire aussi
Pourquoi il faudrait porter du rouge à lèvres rouge (selon la science)
News essentielles
Pourquoi il faudrait porter du rouge à lèvres rouge...

La défaite de son équipe 2-1 pour la France n'a pas empêché la joueuse brésilienne Marta Vieira da Silva de susciter toutes les passions ce dimanche 23 juin. La raison de cet attrait au-delà de son jeu percutant ? Un rouge à lèvres. Mais pas n'importe lequel : un rouge à lèvres capable de tenir 120 minutes entières, malgré toute l'intensité physique que suppose un match de Coupe du monde de football. Certes, cette prouesse cosmétique semble anecdotique face aux virevoltes athlétiques des joueuses. Mais ce n'est pas là l'avis du public. Car sur Twitter, cet exploit lifestyle a fait sensation.

"Marta est meilleure que Neymar. Et en plus, elle joue avec un rouge à lèvres, la classe", s'exclame un internaute. "Quelle est la marque du rouge à lèvres de Marta ? Parce que j'espère qu'elle fait un placement de produit tellement il s'accroche le truc. À mon avis elle l'a pour trois semaines", s'étonne une admiratrice, tandis qu'une autre l'affirme de but en blanc : "Marta, en plus d'être la meilleure buteuse en coupe du monde ever, elle a un rouge à lèvres qui n'a pas bougé pendant TOUT LE MATCH de 120 MINUTES = 2 HEURES. Moi je bois une gorgée d'eau à 9h12 et Sayonara y'a plus personne !".

On l'aura compris, tout le monde veut l'atout rouge vif de la sportive. Et ce malgré quelques voix plus discordantes. Il fallait s'en douter...

Les machos sur le banc de touche

Car le plus fou, ce n'est pas de savoir que le lipstick en question n'est autre que le True Power Stay de la marque Avon. Non, ce sont les réactions des machos qui en découlent.

"Pourquoi mettre un rouge à lèvres en pleine compétition digne des plus belles heures de Marc Dorcel ?". "Ça passe sa vie à parler de Marta mais on voit plus son rouge à lèvres que son talent". "Pourquoi Marta elle a mis du rouge à lèvres pour jouer c'est quoi le but ?", s'interrogent quelques voix anonymes sur Twitter.

Hélas pour eux, il en faut plus pour perturber la joueuse professionnelle. "Je porte toujours du rouge à lèvres. Pas forcément de cette couleur, mais aujourd'hui, je me suis dit : je vais oser", a-t-elle détaillé au site britannique The Mirror. Et pourquoi si vif ? "Car nous devions laisser du sang sur le terrain. Maintenant, je vais l'utiliser à chaque match", dit-elle. On ne peut guère rêver réponses plus badass. De là à voir en ce motif fuchsia une forme d'empowerment, il n'y a qu'un pas.

D'autant plus qu'au Brésil, comme le rappelle cette tribune du New Yorker, le football féminin est resté illégal jusqu'en 1981. Manque de formation, "rémunération minable" des joueuses, manque de supporters : il a fallu beaucoup de temps pour les choses bougent. C'est aujourd'hui le cas avec une figure aussi inspirante que Marta Vieira da Silva. "Elle est la plus belle femme à avoir jamais joué, et sa façon de jouer a changé le jeu des femmes", affirme le magazine américain.

La joueuse de 33 ans ne suscite pas simplement le respect par son rouge à lèvres tenace. Élue six fois meilleure footballeuse de l'année, comptant dix-sept buts alignés en Coupe du monde - un record indiscutable - son niveau sportif couperait le chique des footeux les plus misogynes. Au Mirror, elle déclare à ce sujet qu'elle n'est simplement ravie de battre un score mais "de pouvoir représenter les femmes [...] en prouvant qu'elles peuvent endosser tous les rôles". Bref, tout ce qu'incarne "Marta" est aussi beau que son saisissant lipstick.