Le Top des parents bien nazes au cinéma

Les parents toxiques du film "Kajillionaire"
Les parents toxiques du film "Kajillionaire"
Ils sont minables, incompétents ou méchants. Ils font du mal plus ou moins consciemment à leurs enfants : voici une compilation des parents en carton qui sévissent sur grand écran.
A lire aussi

Les exemples de parents bêtes et méchants ou tout simplement toxiques ne manquent pas au cinéma. Ils dévalorisent, sapent la confiance de leur progéniture, prodiguent des conseils bidons ou donnent le mauvais exemple. De quoi assurer à leurs enfants un socle pas super stable dans la vie (mais heureusement, il existe des solutions pour s'en tirer). Nous avons listé quelques cas de ces parents tout nazes. A ne surtout pas imiter chez vous.

Le cercle des poètes disparus

 

Neil et son père dans "Le cercle des poètes disparus"
Neil et son père dans "Le cercle des poètes disparus"

Le deal : Dans la prestigieuse académie de Welton, mieux vaut ne pas trop sortir du cadre. Lorsque le prof de lettres John Keating débarque avec ses drôles de méthodes peu orthodoxes pour encourager à voir plus loin, plus grand et plus beau (monter sur les tables et "cueillir le jour" entre autres), les élèves se retrouvent tout chamboulés. C'est le cas de Neil qui se découvre une passion pour le théâtre. Mais son père ultra-rigide ne l'entendra pas de cette oreille.

Pourquoi c'est mal ? Imposer un destin à son enfant au lieu de le laisser trouver sa propre voie est peu recommandé. La preuve avec ce pauvre Neil à qui son père ne laisse même pas le choix de ses activités extra-scolaires. Démoli par ce patriarche omnipotent et oppressant, Neil appuiera sur la gâchette.

Kajillionaire

Old Dolio et ses parents dans "Kajillionaire"
Old Dolio et ses parents dans "Kajillionaire"

Le deal : La jeune Old Dolio du film Kajillionaire (sortie ce 30 septembre au cinéma) a été élevée par des parents truands. Depuis sa plus tendre enfance, elle vole et magouille, poussée par son papa et sa maman. Pas top.

Pourquoi c'est mal : Non contents d'avoir inculqué à leur fille l'art d'arnaquer les gens, ces parents sont de surcroît incapables de lui montrer une quelconque affection. Maladivement égoïstes, ce duo bien toxique a écrabouillé la confiance en elle de la pauvre Old Dolio qui devra s'extirper de leur influence néfaste pour enfin s'épanouir.

Maman, j'ai raté l'avion

Kavin et sa maman dans "Maman, j'ai raté l'avion"
Kavin et sa maman dans "Maman, j'ai raté l'avion"

Le deal : Un jeune garçon se retrouve obligé de se défendre contre deux malfrats qui tentent de cambrioler sa maison. Parce qu'il est tout seul, chez lui, et que ses parents l'ont oublié. Deux fois. Oups.

Pourquoi c'est mal ? Parce que déjà oublier un enfant quand on part en vacances de Noël, c'est quand même un peu moche. Mais faire cette gaffe à deux reprises relève de l'incompétence crasse. Au final, Mr et Mme McCallister ont l'air bien moins responsables que leurs enfants. Le pire ? Lorsque la maman de Kevin s'aperçoit qu'elle a laissé son bout de chou à la maison, elle est dans un avion en première classe. Et elle est seule. Parce que tous ses autres enfants sont en classe éco et sans surveillance. Ballot.

La Belle au bois dormant

Les parents d'Aurore dans "La belle au bois dormant"
Les parents d'Aurore dans "La belle au bois dormant"

Le deal : Il était une fois une princesse sur laquelle pesait une lourde menace. Une méchante fée lui a jeté un sort à sa naissance et l'a condamnée à mourir le jour de ses 16 ans, piquée par un fuseau. Ses parents feront tout pour conjurer e sort, quitte à brûler toutes les quenouillles du royaume et exiler leur fille pendant 16 ans. Spoiler alert : cela ne suffira pas.

Pourquoi c'est mal ? Les parents d'Aurore savaient que le sort n'adviendrait pas avant les 16 ans de la princesse. Pourquoi donc l'isoler dans les bois durant tout ce temps ? Et surtout, pourquoi la faire rappliquer au château le jour même de cet anniversaire fatidique ? Un bon gros fail éducatif dont Maléfique ne pouvait que se réjouir.

Matilda

Film "Matilda"
Film "Matilda"

Le deal : Matilda est très différente de ses affreux parents. Elle est aussi curieuse et vive qu'ils sont simplets et méchants. Leur passion ? Végéter devant la télé.

Pourquoi c'est mal : Au lieu d'encourager leur extraordinaire fillette, les parents de Matilda se moquent de sa passion pour la lecture. Négligents et complètement ratés, ils se contrefichent du potentiel et du bien-être de leur gamine. Un concept assez flippant dans un film pour enfants.

Carrie

Carrie et sa mère
Carrie et sa mère

Le deal : Etre ado est déjà une période assez inconfortable. Si en plus on est introvertie, qu'on possède quelques pouvoirs surnaturels, avoir des parents attentifs et soutenants pourrait être bien utile. Sauf que...

Pourquoi c'est mal ? Malheureusement pour la jeune Carrie, sa maman super bigote préfèrerait la poignarder plutôt que de l'épauler. Ultra-flippée par la puberté, elle choisit d'isoler sa fille au lieu de lui prodiguer les bases de l'éducation sexuelle. Ainsi, lorsque Carrie a ses premières règles, elle se retrouve enfermée dans un placard et forcée à prier pour demander pardon. En termes de parentalité bienveillante, on a vu mieux.. Voilà un bon terreau pour un dégoupillage en beauté.

Shining

Jack et Danny dans "Shining"
Jack et Danny dans "Shining"

Le deal : Jack Torrance, un auteur en panne d'inspiration, file avec son gamin et sa femme dans un hôtel pour y écrire tranquillou. Sauf qu'il va peu à peu péter un câble, possédé par les forces démoniaques qui hantent les longs couloirs de l'hôtel.

Pourquoi c'est mal ? Parce qu'un papa qui poursuit son gamin avec une hache, c'est moyennement recommandé en termes d'équilibre, on en conviendra. Mais Jack apprendra à ses dépens que tenter de zigouiller son enfant n'est pas une très bonne idée.

 

Les dossiers