Michel Cymes s'en prend aux anti-vaccins sur Twitter

Michel Cymes
2 photos
Lancer le diaporama
L'animateur a attaqué les anti-vaccins sur Twitter à la suite du décès d'un enfant espagnol que ses parents n'avaient pas vacciné contre la diphtérie.
A lire aussi

Michel Cymes n'est pas seulement le présentateur boute-en-train du "Magazine de la santé" sur France 5, c'est avant tout un médecin qui prend son métier à coeur. Il l'a prouvé une fois de plus en postant un message très agressif à l'égard des personnes qui militent contre les vaccins sur Twitter : "Un enfant espagnol est mort de diphtérie, les parents avaient refusé de le faire vacciner. Une victoire des anti vaccins ! Bravo à eux" Un message qui a été re-tweeté plus de 300 fois sur la plateforme sociale ce lundi 29 juin.

On a en effet appris ce lundi qu'un enfant de six ans était mort en Espagne de cette maladie qui avait quasiment disparu en Europe. Ses parents avaient refusé de le faire vacciner par craintes des effets secondaires et s'estiment aujourd'hui 'trompés' par les groupes antivaccination, rapporte Le Figaro.

Connu pour son franc-parler, Michel Cymes a donc décidé de s'exprimer au sujet du mouvement anti-vaccin qui gagne du terrain en France et ailleurs. De plus en plus de parents refusent de faire vacciner leurs enfants, gagnés par les théories sur les dangers des vaccins obligatoires. Il y a peu, une pétition contre le vaccin Infanrix hexa lancée par le professeur Henri Joyeux a recueilli plusieurs centaines de milliers de signatures sur Internet, poussant l'Ordre des médecins à lancer une procédure contre son auteur.