Forme
Pourquoi les Français ne veulent plus se faire vacciner?
Publié le 3 novembre 2013 à 11:57
Par Antoine Huot de Saint Albin
Peur des piqûres, sensation d’invincibilité, flemme d’aller chez le médecin… Non rien de tout ça. Si de nombreux français ne vont plus se faire vacciner et n’ont plus confiance aux vaccins, le virus de la grippe H1N1 y est pour beaucoup. Explications.
Pourquoi les Français ne veulent plus se faire vacciner? Pourquoi les Français ne veulent plus se faire vacciner?
La suite après la publicité

En octobre, alors que le nombre de vaccinations contre la grippe était en chute libre chez les personnes à risque (moins 10%  en trois ans), un sondage BVA commandé par la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) montrait qu’un Français sur quatre considérait le vaccin plus dangereux que la grippe elle-même. Plus largement, le phénomène de rejet des vaccins est croissant dans l’hexagone. Une autre étude, menée par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, citée par le site du Nouvel Observateur, a tenté d'analyser cet impact parmi des personnes âgées de 18 à 75 ans. Les personnes opposées à la vaccination sont passées de 8,5 % de la population en 2000 et 9,6 % en 2005 à 38,2 % en 2010. Et l'une des raisons de ce changement est l’émergence depuis quelques années de la grippe A H1N1 qui a modifié le comportement de nombreuses personnes.

En 2010, parmi les personnes répondant au sondage qui se déclaraient opposées à toutes formes de vaccin, 50 % mentionnaient précisément et spontanément leur opposition au vaccin contre la grippe H1N1. Le pic de défiance  maximum envers la vaccination est atteint entre décembre 2009 et janvier 2010. Une période où les médias français ont commencé à critiquer les autorités sanitaires françaises et l'OMS pour avoir exagéré la gravité de la pandémie de grippe H1N1. « Nos résultats suggèrent fortement que la grippe A épisode (H1N1) 2009 a eu un impact dramatique sur les attitudes envers la vaccination en général », insistent les auteurs de l'étude. Pour conclure, les chercheurs conseillent aux « autorités sanitaires de s'intéresser urgemment au manque de confiance croissant envers la vaccination ».

Mots clés
Forme Santé
Sur le même thème
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
"Je veux être en phase avec moi-même !" : Pamela Anderson assume plus que jamais son âge et tient à le faire savoir play_circle
Culture
"Je veux être en phase avec moi-même !" : Pamela Anderson assume plus que jamais son âge et tient à le faire savoir
20 juin 2024
Les articles similaires
Fin de vie : Line Renaud défend la liberté de "choisir sa mort" play_circle
Santé
Fin de vie : Line Renaud défend la liberté de "choisir sa mort"
6 février 2024
"Prédateur" : Patrick Pelloux accusé de "harcèlement sexuel" par Karine Lacombe play_circle
Société
"Prédateur" : Patrick Pelloux accusé de "harcèlement sexuel" par Karine Lacombe
11 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news