Miss France ouvert aux femmes trans ? Sylvie Tellier tergiverse

Miss France ouvert aux femmes trans ? Sylvie Tellier tergiverse
Miss France ouvert aux femmes trans ? Sylvie Tellier tergiverse
"Pour moi, ce n'est pas un débat". La directrice générale de la société Miss France Sylvie Tellier s'est exprimée sur les ondes d'Europe 1 concernant l'ouverture (ou non) du concours aux femmes transgenres.
À lire aussi

"Pour moi ce n'est pas un débat. Pour Miss France, on met un cadre. Non pour exclure des gens, mais pour limiter le nombre de candidatures". Sur les ondes d'Europe 1, Sylvie Tessier, directrice générale de la société Miss France, s'est exprimée sur un sujet important : l'ouverture - ou non - du concours Miss France aux femmes transgenres.

"Parce que quand on s'inscrit à Miss France, on remplit un règlement, et que nous ne sommes pas là pour faire des enquêtes sur la vie de ces jeunes femmes. Je ne l'ai jamais fait et je ne le ferai pas", a poursuivi Sylvie Tessier au micro de Philippe Vandel. Un enjeu d'inclusion plus ou moins frontalement abordé par la directrice, tout en ajoutant : "Et il y a plein de concours de Miss : pour les jeunes femmes un peu plus petites, pour les garçons, pour les personnes transgenres... Je ne veux pas que l'on soit le seul concours de Miss, il y en a pour tout le monde."

Récemment, la ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Élisabeth Moreno avait justement fustigé les "règles dépassées du concours Miss France, qui peuvent être discriminantes". Le débat pour plus de diversité est donc d'actualité. En 2019 déjà, Sylvie Tellier avait affirmé au Parisien qu'elle ne "s'opposerait pas" à la participation d'une candidate trans au concours. Pourtant, depuis, rien de nouveau.

Les propos choquants de Geneviève de Fontenay

Mais cela ne plaît pas à tout le monde. Dans un communiqué relayé le 11 décembre dernier, l'ex-présidente du comité Miss France Geneviève de Fontenay a ainsi tenu des propos ouvertement transphobes. "Je suis très choquée par la possibilité de voir le concours Miss France ouvert aux candidates transgenres. Miss France n'est pas un concours contre-nature ! C'est une élection qui symbolise l'élégance dans une ambiance saine et nationale !", a-t-elle déclaré.

"C'est une profonde injure aux soixante années de ma vie pendant lesquelles je me suis battue pour donner à Miss France une image respectée et respectable, qui met en valeur les jeunes filles saines de corps et d'esprit ! Miss signifiant Mademoiselle, il est inconcevable de modifier ce règlement", peut-on encore lire dans ce communiqué.

No comment.