5 astuces pour réussir (haut la main) votre "No Spend November"

Carrie Bradshaw dans Sex and the City.
Carrie Bradshaw dans Sex and the City.
Envie de faire des économies avant les fêtes de Noël ? Lancé en 2015 sur les réseaux sociaux, le challenge "No Spend November" consiste à ne dépenser son argent que pour des choses essentielles tout au long du mois de novembre. Un défi qui fera du bien à vos finances mais aussi, et surtout, à la planète.
A lire aussi

Ne rien acheter pendant un mois. Ou du moins, seulement l'essentiel. C'est le concept du challenge "No Spend November", lancé en 2015 sur les réseaux sociaux aux États-Unis et qui, depuis, ne cesse de prendre de l'ampleur.

Dans la veine du mouvement "No Buy" - arrêter les achats superflus sur une période donnée - le "No Spend November Challenge" incite les consommateurs à revoir leur façon de dépenser leur argent tout au long du mois de novembre. Et ce, en leur imposant de ne consommer que ce qui est nécessaire. Oui au panier de courses, à la facture d'électricité et à votre loyer. Non à la petite robe qui vous fait de l'oeil depuis deux semaines. Voici quelques astuces pour tenter ce défi qui fait du bien au porte-monnaie... et à la planète.

Identifier ses points faibles

Avant de vous lancez, réfléchissez à vos dépenses, déterminez vos points faibles et élaborez un plan d'action. Vous dépensez une fortune en vêtements chaque mois ? Profitez du mois de novembre pour redécouvrir ces tenues que vous adorez mais ne portez pourtant jamais. Vous ne vous nourrissez que de plats à emporter ? Supprimez votre compte Uber Eats, boycottez Deliveroo et essayez-vous à la cuisine maison.

Penser à l'impact de sa consommation

Ce n'est un secret pour personne, notre façon de consommer a un impact sur l'environnement. Un argument de poids pour tenir tout au long du mois de novembre... mais pas que. Profitez de cette période pour vous renseigner sur la façon dont votre consommation agit sur la planète. En regardant par exemple l'excellent documentaire The True Cost, consacré à l'industrie textile, deuxième plus gros polluant de la planète après le pétrole. Pus que de vous faire économiser, le "No Spend November" est l'occasion de revoir entièrement votre façon de dépenser. En novembre, certes, mais aussi le reste de l'année. Et on se met au recyclage, au zéro déchet et à l'économie circulaire.

Supprimer les tentations

Oubliez Oscar Wilde selon qui "Le seul moyen de se libérer de la tentation est d'y céder". En novembre, supprimez au maximum les sollicitations. Pour se défaire des sirènes du marketing ciblé - qui vous rappelleront chaque jour à quel point cette petite robe Zara vous irait bien -, évitez au maximum les réseaux sociaux et placez - temporairement ou non - les newsletters de vos marques préférées dans vos spams.

Calculer les économies réalisées

Lorsque la tentation d'acheter une nouvelle chose se présente, notez son montant dans un carnet. À la fin de la première semaine, faites le calcul de ce que vous n'avez finalement pas dépensé et réfléchissez à un projet dans lequel vous souhaiteriez investir. Un weekend en amoureux, un voyage en solo, un massage dans un spa, une nuit dans un hôtel qui vous a toujours fait rêver... Une façon plutôt sympa de rester motivé·e tout le long du mois.

Ne pas compenser en décembre

Le but du "No Spend November" n'est pas de se rattraper en décembre en achetant toutes les choses qui vous ont fait envie en novembre. C'est de ne pas les acheter, tout court. Ne faites donc pas une razzia chez Monop le 31 octobre - en prévision de votre challenge - ni une commande gargantuesque chez Sephora le 1er décembre, pour vous féliciter. Votre but : économiser tout au long du mois de novembre, certes, mais aussi réaliser que vous n'aviez peut-être finalement pas besoin de ces choses qui vous faisaient pourtant si envie. Une façon particulièrement efficace de revoir entièrement sa façon de consommer.