Les meilleurs conseils pour voyager en solo

Le petit guide de la voyageuse solo
Le petit guide de la voyageuse solo
On a souvent voulu passer le pas du grand départ en solitaire sans savoir si c'était réellement fait pour nous. Partir en voyage toute seule fait certes peur, mais vaut clairement le coup. On vous a listé le petit guide pour une escapade en solo réussie, avec l'aide de Christina Boixière, créatrice du site La Voyageuse.
A lire aussi

Ça fait un moment que l'idée de partir en solitaire vous trotte dans la tête. Vous avez même listé un paquet de pays que vous souhaiteriez visiter avec la seule compagnie de votre sac à dos. Non pas que celle des autres vous gonfle, mais vous avez besoin de vous prouver que vous en êtes capable, et vous voulez aussi vous retrouver.

Seulement vous craignez de faire le grand saut pour X ou Y raisons, fondées ou non. Et on vous comprend.

Voyager seule nécessite un peu de préparation, et surtout de suivre quelques règles tout au long de ses pérégrinations afin de se déplacer dans les meilleures conditions. Mais dans l'ensemble, c'est une expérience "qui change la vie", assure Christina Boixière, créatrice du site La Voyageuse.

Adepte du genre, elle a récemment posé ses valises à Bordeaux pour lancer ce projet qui vise à mettre en contact des profils de femmes qui veulent explorer le monde avec d'autres qui souhaitent les accueillir, aux quatre coins du globe. Christina Boixière veut donner la possibilité de partir seule à toutes celles qui en rêvent mais n'osent pas franchir le pas. Pour que l'égalité règne aussi dans le domaine du voyage.

On a donc demandé à l'experte ses conseils pour passer un séjour en toute sécurité et sérénité, et enfin sortir de sa zone de confort.

1- Rester prudente

"Voyager seule fait peur", confie Christina Boixière. "Mais à partir du moment où vous êtes très prudente et savez faire preuve de bon sens, il n'y a pas vraiment de quoi s'inquiéter. Soyez vigilante mais pas paranoïaque ! La plupart du temps, tout se passe à merveille. Parfois même, ça se passe mieux que ce que vous espériez. Alors essayez d'en profiter !"

Elle conseille de ne pas s'aventurer dans les ruelles sombres et de se fier à son instinct : "Si une personne, une situation, une conversation vous met mal à l'aise, partez. Et si la personne insiste, demandez de l'aide aux gens qui vous entourent." Faire preuve de bon sens, en somme.

Côté destination, on se renseigne également avant de se lancer. On consulte des témoignages, les recommandations des ambassades, et on choisit une région dans laquelle on sait qu'on sera à l'aise.

2- Planifiez en amont

Rien de tel qu'une préparation bien ficelée pour se sentir sereine une fois sur place. On ne parle pas de tout prévoir étape par étape (l'improvisation fait aussi partie du jeu et amène souvent de belles surprises), mais de réserver l'essentiel pour connaître son parcours en gros - et surtout ne pas se retrouver à dépenser un bras inutilement.

"Personnellement, j'aime planifier mon voyage entre 1 à 6 mois avant, en fonction de combien de temps je serais partie. Je réserve mon ticket très en avance pour profiter des meilleurs prix. Ensuite, je cherche des événements locaux auxquels j'ai envie de me rendre et je réserve mon hébergement en fonction du lieu de ces activités."

"Ensuite, je prépare mon itinéraire de transport et s'il est déjà possible de réserver, je le fais. Une fois que j'ai toute ces informations, je fais des recherches internet sur la culture locale et j'apprends quelques phrases qui peuvent m'être utiles."

3- Logez chez l'habitant·e

"Je pense que le meilleur moyen de voyager solo, c'est d'être hébergée chez l'habitant", affirme Christina Boixière. "C'est pourquoi j'ai lancé le site La Voyageuse. L'idée est d'encourager les femmes à [partir] en les connectant avec des hôtesses de confiance qui les accueilleront comme leur propres amies".

Plutôt que de réserver des hôtels ou des auberges de jeunesse qui, s'ils sont pratiques et sympa, ne nous rapprochent pas vraiment de la vie du pays, on penche pour des logements chez les locaux. "J'ai rencontré des gens incroyables de cette manière, et je suis impatiente de partager ça avec toutes les femmes qui voudraient en faire l'expérience", confie-t-elle.

4- Ne communiquez pas votre adresse

D'accord, ça semble logique, mais mieux vaut prévenir que guérir. Si une personne que vous rencontrez devient insistante et veut absolument savoir le nom de l'hôtel dans lequel vous avez élu domicile, votre numéro de chambre ou d'autres détails précis, refusez immédiatement. "On ne peut jamais connaître les intentions de quelqu'un", explique Christina.

Elle met aussi en garde contre les boissons offertes par des étrangers, les taxis locaux la nuit ("je note toujours la plaque d'immatriculation et j'informe le conducteur que je suis en chemin pour rejoindre mon compagnon", dit-elle) et les gens qui essaient de vendre des choses dans la rue.

5- Profitez !

Une fois toutes ces astuces notées, concentrez-vous sur la partie la plus importante de votre voyage : faire le plein de découvertes et d'émotions. Ayez confiance en vous, osez aller vers les autres et n'ayez plus peur d'entreprendre seule. Vous verrez, vous ressentirez les bienfaits de cette décision au-delà du séjour en lui-même.

"Le voyage en solo a changé ma vie", insiste Christina Boixière. "C'est libérateur, spirituel, et tout le monde devrait le tenter [au moins] une fois". Alors, pourquoi attendre ?