Olivier Giroud : sa femme Jennifer, sa première supportrice (photos)

Elle est l'une des "WAG" les plus photographiées pendant cet Euro 2016. En compagnie de son adorable fille Jade, Jennifer Giroud ne rate rien des prouesses de son mari.
A lire aussi
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour les femmes
News essentielles
Les États-Unis parmi les dix pays les plus dangereux pour...

Ce dimanche, l'avant-centre de l'équipe de France a fait des merveilles face à l'Islande en quart de finale de l'Euro 2016. Ce jeudi, il aura à nouveau l'occasion de briller contre l'Allemagne pour peut-être envoyer la France en finale. Dans les tribunes, son épouse Jennifer est toujours présente pour supporter son époux, en compagnie de leur fillette de trois ans, la petite Jade.

Très discret sur sa vie privée, le couple Giroud s'est marié en 2011. Heureux parents d'une petite Jade, Olivier et Jennifer ont accueilli leur deuxième enfant en mars dernier, un garçon prénommé Evan.

Voilà tout ce que l'on sait de leur vie. Il faut dire qu'ils ne sont pas très friands de la presse. En février 2014, l'attaquant d'Arsenal est accusé d'avoir passé du bon temps avec une call-girl dans un hôtel de luxe londonien, la veille d'un match de son équipe. Une information dévoilée par le journal The Sun. Ne niant pas les faits, le joueur s'est rapidement excusé sur Twitter. "Je demande pardon à ma femme, ma famille, mon entraî­neur, mes coéqui­piers et les suppor­ters d'Ar­se­nal. Je dois me battre désor­mais pour obte­nir leur pardon. Rien d'autre ne compte", a-t-il écrit précisant toutefois qu'il n'avait pas trompé son épouse : "Une ultime préci­sion quand à mes excuses : OUI j'ai fait une erreur mais NON je n'ai pas commis l'adul­tère ! Que les choses soient claires."

Celle-ci est même venu à sa rescousse sur les réseaux sociaux. "Les Français ne savent pas lire correc­te­ment les jour­naux anglais, croient en tout ce qu'ils lisent sur inter­net comme des cons, a-t-elle commenté ... et les jour­na­listes écrivent ce qui fait vendre ! C'est typique­ment français et géné­ra­li­sa­teur."

Les dossiers