Comment savoir si j'ai eu un orgasme ?

Comment savoir si j'ai eu un orgasme ?
Comment savoir si j'ai eu un orgasme ?
Sujet favori des sexologues, l'orgasme féminin revêt bien des mystères. Comment faire le distinguo entre simple plaisir sexuel et véritable jouissance ? Voici quelques signes qui vous aideront à y voir plus clair.
A lire aussi

Complexe et plus rare que l'orgasme masculin, l'orgasme féminin est entouré de mystère. Très prisé des sexologues, des sexothérapeutes, et même de la littérature, il continue à faire couler beaucoup d'encre. Dans une enquête Ifop réalisée en 2014, 8 Françaises sur 10 ont avoué ne pas avoir eu d'orgasme au cours de l'année qui venait de s'écouler. Plus difficile à atteindre chez la femme que chez l'homme, l'orgasme féminin serait cependant plus long et plus intense. Mais comment être sûre que l'on est parvenue à explorer ce niveau de jouissance ? Quels sont les signes qui peuvent nous mettre sur la voie en cas de doute ?

Contrairement à l'homme, il existe plusieurs types d'orgasmes chez la femme : les deux plus connus sont l'orgasme clitoridien et l'orgasme vaginal. Si les experts s'accordent à dire que le premier est plus facile à déclencher que le second- d'après les sexologues Stéphanie Hannier et Jacques Splaingaire l'âge moyen pour atteindre l'orgasme vaginal se situe autour de 35 ans- il est tout à fait possible d'atteindre les deux, y compris lors d'un même rapport sexuel (même si cela reste relativement rare). La femme présente par ailleurs d'autres zones érogènes sujettes au plaisir orgasmique. C'est par exemple le cas de l'orgasme des seins, provoqué par une stimulation des tétons qui entrent en érection sous l'effet du plaisir. Ce type de jouissance reste cependant très rare, puisqu'il ne touche que 1% des femmes.

Comment reconnaître un orgasme ?

Résultat d'une contraction du clitoris et des muscles annexes à cette partie du corps que l'on surnomme "l'organe du plaisir", l'orgasme clitoridien se traduit généralement par des spasmes et une sensation de plaisir intense. Quand la jouissance atteint son paroxysme, la respiration s'accélère et le sang circule plus vite, ce qui provoque un gonflement du clitoris. Si l'orgasme est vaginal, la zone stimulée (donc le vagin) et les lèvres peuvent parfois même changer de couleur. Quand le plaisir est provoqué par la pénétration, il arrive aussi que le vagin secrète un liquide lubrifiant.

Si l'orgasme s'avère particulièrement court (entre 10 et 60 secondes chez la femme), le plaisir, lui n'en demeure pas moins intense. La jouissance peut prendre une telle ampleur qu'elle présente souvent les mêmes "symptômes" que lorsque celui de l'effort physique : essoufflement, rouge qui monte aux joues. L'expérience de jouissance varie considérablement d'une femme à l'autre. Toutefois, certains signes post-orgasmiques se manifestent souvent par une sensation intense de bien-être intense qui se prolonge pendant plusieurs minutes.


Une "décharge de plaisir" intense dans le corps, une contraction des muscles et une impression de plénitude après l'acte sexuel sont donc des signes courants et révélateurs de l'orgasme sexuel. Si vous avez ressenti toutes ces sensations pendant un rapport ou lors d'une séance de masturbation, il est donc tout à fait probable que vous ayez eu un orgasme.