Pourquoi tester l'araignée, la position cul qui nous fait décoller

La position sexuelle de l'araignée
2 photos
Lancer le diaporama
A l'horizontale, on stimule prostate et point G comme jamais. Voici la position sexuelle de l'araignée.
À lire aussi

C'est l'hiver, il fait froid et vous vous retrouvez à greloter sous votre plaid en espérant que les beaux jours ne tarderont pas trop. Vous avez maté tout Netflix et le seul truc qu'il vous reste à faire pour vous changer les idées, pensez vous à tort, c'est de vous évader par la pensée vers des contrées de votre esprit plus réjouissantes que la réalité.

La sensation des rayons chauds sur votre peau, l'image d'une burrata recouverte d'huile d'olive qui coule sous un soleil de plomb, les scènes de cul impliquant Anthony Bridgerton.

Tiens, on dirait qu'il y a un thème. Celui du plaisir pour gagner quelques degrés de température. Ça tombe bien, on a une nouvelle position à vous proposer qui pourrait vous réconcilier avec la saison, et redorer le blason de l'habitante flippante du coin droit du plafond : l'araignée.

Une position efficace mais acrobatique

Alors attention, l'araignée requiert une certaine dextérité physique. Mais pas de panique, ça reste accessible au commun des mortel·le·s. C'est en tout cas ce qu'affirme la docteure en psychologie Kate Balestrieri auprès de Men's Health.

L'experte évoque quelques consignes précieuses : "Les partenaires peuvent d'abord se mettre dans la position de l'araignée en s'allongeant sur le dos, têtes bêches, les jambes étendues le long des côtés du torse de l'autre." Elle poursuit : "À partir de là, on aligne ses organes génitaux pour la pénétration, on se penche en arrière et on se soutient sur ses mains ou ses coudes, en soulevant son bassin".

Vous n'avez rien compris ? Comment vous blâmer. Visualisez plutôt :

Alors certes, tenir la posture trop longtemps peut devenir compliqué. Mais ses bienfaits restent multiples et justifient d'au moins s'y essayer. "Cette position est idéale pour la stimulation frontale de la paroi vaginale", informe ainsi Daniel Saynt, fondateur d'un sex-club new-yorkais, au magazine américain. "Une zone de plaisir réputée, qui, lorsqu'elle est stimulée, augmente la probabilité de squirter (ce que Google traduit simplement par 'gicler', ndlr)."

Alors certes, tenir la posture trop longtemps peut devenir compliqué. Mais ses bienfaits restent multiples et justifient d'au moins s'y essayer.

"Cette position est idéale pour la stimulation frontale de la paroi vaginale", informe ainsi Daniel Saynt, fondateur d'un sex-club new-yorkais, au magazine américain. "Une zone de plaisir réputée, qui, lorsqu'elle est stimulée, augmente la probabilité de squirter (ce que Google traduit simplement par 'gicler', ndlr)." Convaincant.

Alors, c'est assez d'éléments pour attiser votre curiosité ?