Pourquoi il ne faut jamais couper un gâteau rond en parts triangulaires

Pourquoi il ne faut jamais couper un gâteau rond en parts triangulaires
Pourquoi il ne faut jamais couper un gâteau rond en parts triangulaires
Durant toutes ces années, vous aviez tout faux et vous ne vous en êtes même pas rendu compte. C'est dur, mais il est temps d'accepter la vérité : un gâteau rond ne doit pas se couper en parts triangulaires comme un camembert. Prenez note, c'est un mathématicien qui vient de révéler le pot aux roses.
A lire aussi

On a tous connu ce moment : on se tient devant un gâteau qui s'annonce extrêmement savoureux, couteau à la main. On tourne et on retourne cette pâtisserie parfaitement ronde mais rien n'y fait, on ne sait pas comment la couper et on finit par distribuer aux invités des parts triangulaires et pas forcément égales. Et bien cette scène pourrait bien ne plus jamais se reproduire grâce au mathématicien britannique Alex Bellos.

Dans une vidéo publiée sur YouTube, ce dernier explique avoir retrouvé un magazine datant de 1906 dans lequel un scientifique donne la marche à suivre pour découper un gâteau de la façon la plus exacte possible. D'après le scientifique, cette façon de faire permet à la fois de distribuer plus de parts et de conserver plus longtemps la pâtisserie au frais les jours qui suivent.

Une découpe qui change tout

Comme l'explique Alex Bellos, il faut commencer en coupant une tranche au milieu du gâteau. Cette tranche étant assez large, on peut alors la couper en deux. Puis on colle ensemble les deux gros morceaux de gâteau restants pour que celui-ci forme toujours un cercle. Au milieu, on recoupe alors deux tranches et ainsi de suite. Cette technique est particulièrement efficace si l'on se retrouve avec la moitié du gâteau sur les bras et qu'on souhaite le bouloter tranquillement au petit-déj, au goûter, ou pourquoi pas au dîner suivant.

Alex Bellos explique en effet qu'en choisissant la découpe triangulaire, une part est forcément gâchée puisqu'elle s'assèche. Au contraire, si on coupe le gâteau en longueur, cela n'arrive jamais. D'après le mathématicien, pour mieux le conserver, il suffit de faire tenir les parts restantes les unes contre les autres à l'aide d'un large élastique.

Découvrez le "tuto" d'Alex Bellos

...