Pourquoi il vaut mieux éviter les sirops et les cachets anti-toux

Les sirop et les comprimés contre la toux vendus dans le commerce sont presque tous inefficaces...
Les sirop et les comprimés contre la toux vendus dans le commerce sont presque tous inefficaces...
Quand on tousse, il vaudrait mieux attendre que ça passe plutôt que de se procurer les sirops et autres comprimés vendus en pharmacie.
A lire aussi

Vous êtes déjà en train d'attraper votre coup de froid réglementaire de l'année et vous êtes du genre à vous précipiter à la pharmacie pour acheter des sirops et pilules contre la toux. Arrêtez tout de suite ! Selon une enquête du site 60 millions de consommateurs, la grande majorité des produits anti-toux seraient tout bonnement inutiles, voire même nocifs pour certains...

Après avoir évalué les bénéfices de 37 antitussifs (médicaments censés arrêter la toux), ils ont finalement conclu qu'aucun produit n'était véritablement efficace. Histoire que les consommateurs puissent y voir un peu plus clair, le site s'est donc donné pour mission d'établir un classement qualitatif de ces médicaments (à retrouver dans le numéro 509 de novembre 2015).

En cas de toux grasse

Pas la peine de vous ruiner, il n'y a pour ainsi dire aucun médicament efficace contre la toux grasse dans le commerce. Sur 13 produits analysés par le site de consommateurs, aucun ne s'est finalement révélé bénéfique pour arrêter ce type de toux (sans compter que certains d'entre eux peuvent provoquer des troubles digestifs). Laissez donc passer la tempête et toussez autant que vous voudrez, cela fait d'ailleurs parti du mécanisme de guérison (vous vous débarrassez du trop-plein de mucus infectieux).

En cas de toux sèche

Bon quand on a une toux sèche, généralement, elle se transforme rapidement en toux grasse, mais il est tout de même possible de se servir d'un traitement d'appoint pour diminuer les effets indésirables des premiers jours. Par contre, ne vous attendez pas à des miracles : selon 60 millions de consommateurs, l'efficacité des produits les plus performants reste très modeste. Mieux vaut se contenter de quelques bonbons au miel et d'une tisane, c'est plus prudent.

Les produits à bannir

Si vous souhaitez coûte que coûte vous servir de ce type d'automédication, essayez au moins de privilégier la formule indiquée sur l'emballage et non la marque du laboratoire en question. A éviter absolument : l'alcool et les allergènes (colorants et conservateurs).

Et puis, il y a carrément les produits qu'il est déconseillé d'acheter. Ils sont au nombre de trois :

. Les comprimés Néo-codion (Bouchara-Recordati)

. Le sirop Rhinathiol (Sanofi-Aventis France)

. Le sirop Thiopectol (Gifrer Barbezat)

Trop plein d'alcool, effets indésirables (somnolence, nausées...), leurs formules sont non seulement néfastes, mais en plus cela ne vous soulagera même pas. Parfois, mieux vaut souffrir un peu et faire travailler ses défenses immunitaires que de tenter le diable !